Mercredi 17 octobre 2018

Nomination

Le directeur adjoint du cabinet de Bernard Cazeneuve prend la présidence de la Monnaie de Paris

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 7 avril 2017 - 308 mots

PARIS

PARIS [07.04.17] – Aurélien Rousseau (41 ans) remplace officiellement aujourd’hui Christophe Beaux à la Monnaie de Paris. Il était précédemment au cabinet de Manuel Valls avant d’être confirmé par Bernard Cazeneuve.

Aurélien Rousseau
Aurélien Rousseau
Photo Benjamin Boccas
© Monnaie de Paris

Christophe Beaux ne cachait pas qu’il aurait bien aimé effectuer un nouveau mandat pour mener à bien le projet de restructuration de la Monnaie de Paris, à défaut d’avoir été choisi à la présidence de France Télévision pour laquelle il avait présenté sa candidature il y a 2 ans. Il doit cependant laisser sa place à l’un de ces jeunes énarques passés par les cabinets ministériels.

Aurélien Rousseau (41 ans) a effectué une partie de sa carrière à la Mairie de Paris, d’abord en tant que conseiller d’un élu, puis de Bertrand Delanoë, avant de devenir secrétaire général adjoint. Entre temps il avait réussi le concours de l’ENA et en était sorti « dans la botte », faisant un passage au Conseil d’Etat. Puis il est appelé au cabinet de Manuel Valls, Premier ministre pour s’occuper du social en pleine discussion de la loi El Khomri. Il n’est pas pour autant étranger à la culture, puisqu’il est l’auteur de deux pièces de théâtre.

Il a été élu aujourd’hui vendredi, président-directeur général, c’est-à-dire un président exécutif, par le conseil d’administration de l’établissement public industriel et commercial. Il va trouver un opérateur en bonne santé, grâce à son activité de frappe des euros ou de monnaies étrangères et surtout de médailles. Christophe Beaux qui a su remettre sur les rails cet établissement multiséculaire, a réinvesti ses bénéfices dans la rénovation (toujours en cours) du site historique en plein cœur de Paris. Et pour lui donner un coup de jeune, il a confié à Chiara Parisi le soin d’y organiser des expositions d’art contemporain. Elle a été remplacée en novembre dernier par Camille Morineau, dans la perspective probable d’un changement de ligne.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque