Mercredi 26 janvier 2022

Musée

À la Roche-sur-Yon, le Musée va changer de site

Par Sindbad Hammache · Le Journal des Arts

Le 19 décembre 2021 - 580 mots

LA ROCHE-SUR-YON

Le musée vendéen va s’installer dans l’ancien tribunal de la ville, réhabilité pour l’occasion. La réouverture étant prévue en 2028, un lieu temporaire continuera à accueillir le public des expositions.

Ancien tribunal, puis ancien conservatoire, qui accueillera le futur musée de La Roche-sur-Yon. © Ville de La Roche-sur-Yon.
Ancien tribunal, puis ancien conservatoire, qui accueillera le futur musée de La Roche-sur-Yon.
© Ville de La Roche-sur-Yon.

La Roche-sur-Yon (Vendée). À La Roche-sur-Yon, le musée municipal, situé cours Jean-Jaurès, ne répondait plus depuis 2003 aux normes de sécurité permettant l’accueil du public à l’étage, où sont accrochées les collections permanentes. Seul le rez-de-chaussée restait accessible, avec une surface d’exposition réduite à 200 m². Parallèlement, la municipalité a engagé en 2014 une réflexion sur la création d’un espace culturel consacré à l’histoire napoléonienne de la ville. Le projet se concrétise aujourd’hui autour d’un projet de musée en centre-ville, au sein de l’ancien tribunal – occupé un temps par le conservatoire –, qui réunira les collections de beaux-arts du musée municipal et un parcours retraçant l’histoire impériale de la préfecture de la Vendée. Projet de long terme, le futur musée devrait rouvrir ses portes en 2028.

Un parcours immersif innovant

Installé sur la place Napoléon, l’îlot urbain de l’ancien tribunal accueillera à la fois le musée et le nouvel hôtel de Ville. Le chantier patrimonial associera la réhabilitation du tribunal datant de la période napoléonienne à l’architecture moderne de l’hôtel de Ville, les deux administrations communiquant au sein d’un « carré architectural ». La première phase des travaux concernera les bâtiments de la mairie, pour une inauguration prévue en 2025, avant de lancer le chantier du musée. « Notre démarche est de faire de ce nouveau musée un centre d’attraction, et par son contenu un pôle d’excellence », ambitionne Philippe Porté, adjoint au maire chargé de l’identité napoléonienne et du musée. La Ville envisage un parcours de découverte immersif s’étalant sur 1 400 m2, s’appuyant sur des outils de médiation innovants et technologiques. « Le nom de Napoléon est une marque connue dans le monde entier, souligne l’adjoint au maire. Ce nouvel espace permettra de marquer de manière plus forte notre appartenance à cette histoire. »

Le projet scientifique et culturel (PSC) du musée, en cours de finalisation, devra articuler ce nouveau parcours napoléonien au fonds actuel du musée. Celui-ci est constitué d’une importante collection de peinture du XIXe siècle (notamment de Paul Baudry, né à La Roche-sur-Yon en 1828), et comprend également un remarquable fonds de photographie contemporaine, réunissant Jeff Wall, Cindy Sherman ou Andreas Gursky. Deux pistes sont à l’étude pour valoriser ces ensembles dans le nouveau projet : « Nous envisageons soit deux parties, “Napoléon” puis “valorisation du parcours beaux-arts et peinture académique”, soit un cheminement articulant des thématiques », explique Claire Maurer-Montauzé, directrice du musée. Pour des questions de conservation, la photographie ne fera pas l’objet d’une partie distincte du parcours, mais sera mise en regard de certaines œuvres. « Dans le PSC, l’un des axes d’acquisition est d’ailleurs la photographie contemporaine qui évoque la peinture ancienne. »

Le musée s’installe le temps de ces longs travaux, au sein d’une école désaffectée et réhabilitée non loin de la place Napoléon. « L’école Malraux sera un lieu laboratoire où l’on pourra expérimenter des pratiques. On a un peu carte blanche ! », se réjouit Claire Maurer-Montauzé. Dès fin 2022, le lieu offrira 400 mètres carrés d’exposition, qui s’ajoutent à la salle de 200 m² du Centre yonnais d’expression libre (Cyel), un pôle culturel dans l’espace duquel le musée poursuit sa politique d’expositions temporaires (1). En comptant également sur les expositions hors les murs organisées régulièrement dans les quartiers, le musée devrait rester vivant durant ces sept années de travaux.

(1) Le Cyel, 10, rue Salvador-Allende, 85000 La Roche-sur-Yon, www.larochesuryon.fr

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°579 du 10 décembre 2021, avec le titre suivant : À la Roche-sur-Yon Le Musée va changer de site

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque