Jeudi 13 décembre 2018

Archéologie

La cité antique de Palmyre bientôt rouverte aux visiteurs 

Par Elise Kerner-Michaud · lejournaldesarts.fr

Le 29 août 2018 - 314 mots

HOMS / SYRIE

Selon les autorités syriennes, le site historique de Palmyre serait en bonne voie d’accueillir de nouveaux les touristes à l’été 2019. 

Le gouverneur de la province de Homs, Talal Barazi, a annoncé un projet de restauration du site historique de Palmyre, qui devrait permettre d’accueillir les visiteurs d’ici un an.  Il a précisé au site Sputniknews : « Ceci fait partie de l’histoire mondiale et n’appartient pas seulement à la Syrie », évoquant ainsi les différents pays et organisations non gouvernementales qui ont proposé leur soutien dans l’effort de reconstruction des monuments et sculptures détruits.
 
L’ancienne cité de Palmyre, classée patrimoine mondial à l’UNESCO depuis 1980 et patrimoine en péril en 2013, a été en grande partie détruite au cours de la guerre, en particulier lors des deux prises de la ville par les groupes de l’Etat Islamique (EI), en 2015 puis en 2016. Plusieurs monuments ont été saccagés et des sculptures mises en pièces. L’EI avait également sauvagement assassiné l’ancien directeur des Antiquités.
 
Depuis mars 2017, la ville est de nouveau sous contrôle des autorités syriennes et plusieurs chantiers de restauration ont commencé. Le lion d’Athéna gardant l’entrée du temple d’Al-lāt, mesurant près de 3,5 mètres, avait ainsi pu être restauré l’hiver dernier. L’UNESCO a organisé une levée de fonds à hauteur de 150 000 dollars (128 000 euros) pour la réfection du portique du temple de Bêl. 

Le gouverneur de la province espère ainsi que les trésors exceptionnels de la cité mêlant culture gréco-romaine, art perse et islamique, pourront de nouveau attirer les visiteurs, dont le nombre s’élevait à 150 000 par an avant la guerre. Un vœu qui parait irréaliste compte tenu de la situation sur le terrain.

Parallèlement, la ville de Homs, avec son marché historique vieux de 2000 ans, fait également l’objet d’un chantier de reconstruction et attend le retour de près de quatre mille marchands au printemps prochain. 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque