Restauration - Eglise

Jusqu'à 60 millions d'euros pour accélérer la restauration de Notre-Dame de Paris

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 12 mai 2017 - 320 mots

PARIS

PARIS [11.05.17] - Un accord-cadre a été signé à l'Elysée pour accélérer la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris et mobiliser pour cela jusqu'à 60 millions d'euros sur dix ans de crédits publics et de fonds privés, a annoncé jeudi le diocèse.

Cet accord-cadre a été signé mardi par la ministre de la Culture Audrey Azoulay, le cardinal-archevêque André Vingt-Trois et la maire de Paris Anne Hidalgo, en présence du président sortant François Hollande, selon un communiqué. Les travaux concernant ce chef-d'oeuvre de l'architecture gothique, visité par quelque 13 millions de personnes chaque année, « porteront sur le choeur, les arcs-boutants de la nef, les vitraux, le portail du transept, le chemin de ronde et la statuaire de la sacristie », précise-t-on de même source.

La cathédrale catholique, construite entre les XIIIe et XVe siècles sur l'île de la Cité et restaurée au XIXe sous la direction de Viollet-le-Duc, fait l'objet depuis des années de travaux menés par l'État - son propriétaire -, en particulier sur la flèche, qui « menace de tomber et d'arracher la toiture », selon une source proche du dossier.

L'accord-cadre doit permettre d'accélérer le rythme des travaux et d'accroître leur périmètre. L'apport de l'Etat, qui est aujourd'hui de 2 millions par an sur ce monument emblématique de la capitale, sera complété d'un euro de subvention supplémentaire par euro de mécénat recueilli par la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris (sous l'égide de la Fondation Notre-Dame), dans la limite de 4 millions par an de contribution publique, selon les termes de l'accord. Ce sont donc jusqu'à 60 millions d'euros qui pourraient être mobilisés sur dix ans, mais « pas au détriment » de l'action conduite par l'Etat vis-à-vis de l'ensemble des monuments historiques, assure le communiqué.

« Il faudrait trouver 150 millions d'euros sur vingt ans pour Notre-Dame », prévient la source proche du dossier, selon laquelle une fondation de droit américain, « Friends of Notre-Dame de Paris », s'est constituée aux Etats-Unis pour compléter l'apport de mécénat.

Légende photo

La cathédrale Notre-Dame de Paris, vue de la façade sud le long de la Seine © Photo Zuffe - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque