Vendredi 13 décembre 2019

Archéologie

En Irak, 75 pièces d'antiquité découvertes... grâce à la pluie

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 27 février 2018 - 159 mots

HILLA / IRAK

Le service des antiquités de la province irakienne de Babylone a découvert ces derniers jours des dizaines de pièces mises au jour grâce aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur le site de Borsippa, dans le centre du pays.

Il s'agit de "poteries de terre cuite, de pièces de monnaie et des fragments de métal" qui remontent aux époques parthe (Perse antique) et islamique, a indiqué à l'AFP Hussein Fleih, responsable au sein du service des antiquités de la province. "Ces pièces vont désormais être examinées pour déterminer leur datation exacte", a-t-il précisé.

De telles découvertes dues à la pluie ne sont pas rares alors que peu de fouilles en profondeur sont menées sur ce site qui jouxte un sanctuaire musulman dédié à Abraham. "L'année dernière, un millier de pièces ont été ainsi mises au jour par la pluie et c'est la preuve que ces antiquités sont quasiment en surface et non pas enterrées profondément", assure M. Fleih.


Cet article a été publié par l'AFP le 25 février 2018.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque