Vendredi 28 février 2020

Musée

Dijon pourrait avoir son musée d’art contemporain

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 19 décembre 2019 - 290 mots

DIJON

Soutenu par les collectivités locales, le futur musée serait issu du rapprochement entre le Frac et le Consortium.

Le futur Musée d'art contemporain de Dijon prendrait place dans le bâtiment du Consortium qui serait agrandi. © Photo Twibo2, 2013, CC BY-SA 3.0.
Le futur Musée d'art contemporain de Dijon prendrait place dans le bâtiment du Consortium qui serait agrandi.
Photo Twibo2, 2013

La conseillère régionale PS de la région Bourgogne-Franche-Compté, Françoise Tenenbaum, a évoqué le 13 décembre dernier lors d’une séance du conseil régional, un projet de création d’un musée d’art contemporain à Dijon. Ce projet d’une grande ampleur, initié par le maire de Dijon, François Rebsamen, pourrait faire l’objet d’annonces plus précises lors de la campagne pour les élections municipales.

Le projet consiste à réunir les collections du FRAC Bourgogne et du centre d’art contemporain Le Consortium dans le bâtiment de ce dernier qui serait agrandi. 

Mme Tenenbaum a indiqué que la Région soutiendra financièrement le projet, comme ce fut le cas pour la rénovation du musée des Beaux-Arts. L’École Nationale supérieure d’art de Dijon ainsi que d’autres acteurs de l’art contemporain, comme les galeries Interfaces, Vortex et la Halle 38, y seront également associés. 

Les œuvres de l’artiste d’origine chinoise Yan Pei-Ming, qui fait la fierté de la Dijon où il vit et travaille depuis des décennies, seront bien entendu mises en valeur dans les collections, sans toutefois faire de l’ombre aux autres œuvres. « Ce ne sera pas un musée Ming parce que nous avons d'autres très belles œuvres dans nos collections », a affirmé Françoise Tenenbaum. « Les œuvres de Ming vont dialoguer avec d'autres œuvres d'art contemporain lors d’expositions »

La fusion entre le FRAC et le Consortium permettrait aussi aux deux institutions de travailler ensemble afin de faire revivre la convention d’entente de 2015 entre le FRAC, le Consortium et l’Ecole nationale supérieure d’art. L’enjeu principal sera de soutenir les jeunes créateurs qui vivent sur le territoire, de promouvoir l’art contemporain en général et de mettre les collections à disposition du public.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque