Vendredi 27 novembre 2020

Archéologie

Des archéologues français ont découvert la plus ancienne barque d’Égypte

Par Romain Bouvet · lejournaldesarts.fr

Le 15 octobre 2012 - 345 mots

LE CAIRE (ÉGYPTE) [15.10.12] – Les récentes analyses menées par l’IFAO sur une barque découverte cet été dans la nécropole d’Abou Rawach ont confirmé que l’embarcation est la plus ancienne jamais retrouvée en Égypte.

C’est durant les fouilles entreprises durant l’été 2012 sur le site de la nécropole d’Abou Rawach (à huit kilomètres du site de Gizeh) que la mission de l’Institut Français Archéologie Orientale du Caire (IFAO) a mis au jour les vestiges d’une embarcation en bois. Déposée dans une fosse aux contours délimités par un mur des briques et située au nord d’un mastaba, la barque était disposée selon un axe est – ouest.

Bien que les vestiges soient en bon état de conservation, seules douze planches de bois témoignent de ce que fut cette embarcation à fond plat de 6,54 m de long et 1,3 m de large. Les restes dégagés seront tout de même suffisants pour apporter une meilleure connaissance des techniques de construction navale des premiers temps de l’Égypte.

Ce n’est cependant pas uniquement son état de conservation qui fait de cette barque une découverte intéressante, mais bien son ancienneté. Les récentes analyses au carbone 14 menées par l’IFAO ont en effet établi que l’embarcation date de la première dynastie, soit environ 2950 avant J.-C. Cela tend à confirmer que dès l’aube de la civilisation pharaonique, les élites se faisaient enterrer avec une barque d’apparat qui devait leur assurer le passage vers l’autre monde.

Des découvertes similaires avaient déjà été faites avant 1950 sur les sites de Saqqarah et d’Hélouân, mais les embarcations retrouvées n’avaient pas pu être conservées et leur documentation est très fragmentaire. Quant aux barques de grandes tailles découvertes ces dernières décennies, aucune datation absolue n’avait pu être proposée. De ce fait, la barque d’Abou Rawach, si elle n’est pas la première à être exhumée, est la seule qui puisse mériter le titre de la plus ancienne embarcation découverte en Égypte.

Les vestiges de la barque ont été transportés au laboratoire de conservation de Grand Egyptian Museum. Elle sera bientôt exposée dans les salles du futur musée.

Légende photo

Vue de la pyramide de Djédefrê, Site de Abu Rawash, Egypte - Photo Jon Bodsworth - 2006

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque