Jeudi 13 décembre 2018

Deux statues de lions ptolémaïques découvertes au Fayoum

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 décembre 2012 - 246 mots

LE CAIRE (ÉGYPTE) [06.12.12] – Des archéologues italiens viennent de mettre au jour deux protomés de lions dans la région du Fayoum. Les deux sculptures ornaient probablement un temple contemporain de la dynastie des Ptolémée.

Des archéologues de l’université italienne du Salento viennent de mettre au jour deux statues en grès représentant des protomés (tête et partie antérieure) de lions. Découvertes sur la rive occidentale du Nil, dans la région de Dima al-Sebaa, les deux lions se trouvaient parmi les restes d’un temple dédié à un dieu local. Le fait que l’arrière des deux sculptures ne soit pas taillé révèle qu’elles étaient initialement insérées dans un mur. Les deux protomés de lions servaient probablement à décorer les sorties de gouttières de l’édifice.

Hautes de près d’un mètre, les deux statues sont « complètes » et « bien conservées avec des traits sophistiqués » d’après le chef de l’équipe de fouilles Mario Capasso. Si les deux félins sont clairement reconnaissables en tant que tels, la tête de chacun d’eux a été traitée différemment, dans un style qui révèle une influence greco–romaine. Selon le ministre des antiquités égyptien Mohammed Ibrahim Ali, il s’agirait des premiers exemples de ce type de décorations découvert dans la région du Fayoum.

Les plus célèbres exemples connus de ces protomés de lions décorant les gouttières sont sans doute ceux qui ornent encore les murs du temple d’Hathor à Dendérah (beaucoup plus au sud), temple qui fut bâti sous le règne des Ptolémée IX.

Légende photo

Goutière en forme de tête de lion, Temple Hathor de Denderah, Egypte - © Photo Hannah Pethen - 2011 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque