Vendredi 19 juillet 2019

Rétrospective

2 juillet 2018, les volcans d’Auvergne classés à l’Unesco, Nîmes recalée

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 26 décembre 2018 - 161 mots

PARIS

Après deux échecs, la candidature des volcans d’Auvergne est acceptée par le comité de l’Unesco

La cLa chaîne des Puyshaîne des Puys
La chaîne des Puys. Seule candidature de la France avec des chances de succès.
Photo Denis Pourcher

Lors de sa 42e session réunie à Manama au Bahreïn, le Comité mondial de l’Unesco a inscrit la chaîne des Puys au patrimoine mondial. Les volcans d’Auvergne deviennent ainsi le 44e site classé patrimoine mondial en France et le premier site naturel en France métropolitaine. Chapelet de 80 volcans « endormis » depuis au moins huit mille ans en Auvergne, ce « site illustre de manière exceptionnelle le phénomène de rupture continentale – ou rifting — qui est l’une des cinq principales étapes de la tectonique des plaques », explique l’Unesco. Après deux échecs, en 2014 et 2016, la candidature auvergnate a été centrée sur la spécificité géologique de la région plutôt que sur des critères esthétiques. La ville de Nîmes, qui candidatait pour faire classer son centre antique, a été recalée après un rapport sévère du Conseil international des monuments et des sites (Icomos) et devrait soumettre une nouvelle candidature en 2020.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque