Dimanche 19 septembre 2021

Histoire

Ses écrits de jeunesse dispersés aux enchères dépeignent un autre Goebbels

Par Romain Bouvet · lejournaldesarts.fr

Le 26 septembre 2012 - 595 mots

STAMFORD (ÉTATS-UNIS) [26.09.12] - Les écrits de jeunesse de Josef Goebbels ainsi que plusieurs ensembles d’archives privées ayant appartenu à des membres du parti nazi seront mis en vente prochainement aux États-Unis.

Les 20 et 21 septembre prochains, Alexander Historical Auctions, maison de ventes spécialisée dans le commerce de documents et manuscrits historiques mettra en vente les archives de Joseph Goebbels. D’après Bill Panagopulos, président d’Alexander Autographs (la maison mère), « Il s’agit du plus important ensemble d’écrits méconnus de la Seconde Guerre mondiale jamais mis en vente ».

Estimé entre 200 000 et 300 000 dollars, la majeure partie des documents présentés ne rend cependant pas compte des activités du ministre de la propagande du régime nazi, mais retrace sa jeunesse.

Parmi cet ensemble très hétéroclite, on trouve des poèmes, des lettres d’amour, des ébauches d’études liées à la préparation de sa thèse consacrée à l’écrivain romantique Wilhelm von Schütz, et même plusieurs œuvres de fiction. Andreas Kornfeld, un des responsables de la maison de ventes Alexander Historical Auctions explique que le jeune Goebbels, « écrivait sans arrêt […] Il voulait être un grand écrivain, un romancier. Mais rien n'était jamais publié, et il en souffrait ».

D’après la maison de ventes, cet ensemble littéraire dépeint « l'esprit d'un lycéen timide, romantique et facilement influençable qui penche vers le marxisme ». Aux premiers jours du NSDAP, et avant de devenir un admirateur servile d’Adolf Hitler, Goebbels s’était d’abord montré peu enclin à suivre un homme dont les opinions tranchées sur le socialisme allaient à l’encontre de ses propres convictions. C’est pourtant Goebbels qui organisera la nuit de cristal en 1938, entre autres méfaits et qui se donnera la mort au lendemain du suicide de son Führer, emportant avec lui sa femme et ses six enfants.

Quand les écrits de jeunesse de Goebbels avaient fait surface quelques années après sa mort, ils avaient été vendus au Bundesarchiv. Une des sœurs de Josef Goebbels avait cependant fait interrompre la vente afin de les récupérer. La justice allemande avait à l’époque tranchée en faveur d’un troisième parti, léguant les documents et leurs droits à l’exécuteur testamentaire de Goebbels. Ce n’est qu’à la mort de celui-ci que les archives ont été mises en vente.

Si les écrits de Goebbels constituent la pièce maîtresse de cette vente prochaine, il faut signaler qu’un certain nombre des lots qui seront proposés seront constitués des biens d’anciens membre du parti nazi. Parmi eux les archives « d’après-guerre » d’Otto Skorzeny, qui rassemble une foule de documents allant de son procès à Nuremberg jusqu'à sa mort en 1975. Surnommé « l’homme le plus dangereux d’Europe » par la propagande de l’époque, ce chef de commando était connu pour avoir fait évader, en 1943, Benito Mussolini à l’époque retenu prisonnier en Italie.

En 2011, Alexander Autographs avait déjà mis en vente le journal du docteur Josef Mengele, ancien responsable du camp de concentration d’Auschwitz, qu’il avait rédigé au Brésil ou il s’était réfugié après la chute du IIIe Reich. Le document avait été acheté par un collectionneur juif pour 280 000 dollars.

Interrogé à l’époque à propos de la légitimité d’une telle vente, Bill Panagopulos avait déclaré « Ne vous y trompez pas, je n’ai aucune sympathie pour ces monstres. La ville natale de mon père fut anéantie par les Nazis durant une opération de représailles. Mais il est vital que ce type de documents perdure car ils sont des preuves tangibles d’un terrible passé, et constituent des pièces du puzzle de l’Histoire. » On peut supposer que son opinion n’a pas changé depuis.

Légende photo

Joseph Goebbels et sa famille - Wikipédia - 1944 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque