Mercredi 26 janvier 2022

Livre

Arts décoratifs

La collection Gandur se dévoile

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 24 novembre 2020 - 158 mots

C’est un nom qui s’est imposé en une décennie comme un gage de qualité et d’éclectisme. La fondation créée par le riche homme d’affaires suisse Jean Claude Gandur a en effet construit une collection étourdissante renfermant autant des pièces maîtresses d’archéologie que des pépites de l’Abstraction lyrique.

Fabienne Fravalo, Marion Boudon-Machuel,Les Arts décoratifs, vol. 1 : sculptures, émaux, majoliques et tapisseries, Fondation Gandur pour l’art / Cinq Continents éditions
Fabienne Fravalo, Marion Boudon-Machuel, Les Arts décoratifs, vol. 1 : sculptures, émaux, majoliques et tapisseries
© Fondation Gandur pour l’art / Cinq Continents éditions

Si ce dernier pôle, actuellement exposé au Mémorial de Caen, est plutôt bien connu, car il a été exposé à plusieurs reprises, le fonds d’arts décoratifs demeurait en revanche confidentiel. Cet ensemble se dévoile aujourd’hui, pour le plus grand plaisir des chercheurs comme des amateurs de beaux objets, dans un catalogue focalisé sur les sculptures, émaux, majoliques et tapisseries du XIIe au XVIIIe siècle. Afin de rendre compte de la dynamique du collectionneur, les œuvres sont présentées par thématiques, plutôt que selon un cheminement chronologique. Très agréable à feuilleter avec ses belles illustrations pleine page, l’ouvrage séduit aussi par son sérieux. Chaque pièce fait en effet l’objet d’une solide notice détaillée.

Fabienne Fravalo, Marion Boudon-Machuel,Les Arts décoratifs, vol. 1 : sculptures, émaux, majoliques et tapisseries,
Fondation Gandur pour l’art/Cinq Continents éditions, 304 p., 48 €.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°739 du 1 décembre 2020, avec le titre suivant : La collection Gandur se dévoile

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque