Dimanche 19 septembre 2021

Livre

Bernard Arnault rachète Citadelles & Mazenod

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 6 septembre 2021 - 219 mots

Le Groupe Les Echos-Le Parisien acquiert la célèbre maison d’édition spécialisée en art.

Bernard Arnault. © Photo Jérémy Barande, 2017
Bernard Arnault
© Photo Jérémy Barande, 2017

La recomposition du paysage éditorial en art se poursuit avec l’acquisition par le Groupe Les Echos-Le Parisien (la filiale média de LVMH) de l’éditeur Citadelles & Mazenod. Cette acquisition vient renforcer le pôle art du groupe autour de la revue Connaissance des arts dirigée par Guy Boyer, de la maison d’édition In Fine créée en 2019 et des participations dans deux salons d’antiquaires, Le Salon du Dessin et Fine Arts Paris.

La cession de Citadelles & Mazenod intervient au bon moment pour ses propriétaires. Le fameux éditeur aux beaux livres d’art aussi soignés qu’encombrants enregistre une baisse constante de son chiffre d’affaires (CA). Depuis un plus haut à 5 680 000 € et un résultat d’exploitation de 590 000 € en 2007, son CA a été de 4 564 000 en 2018 (derniers chiffres connus) pour un résultat d’exploitation de 93 000 € (et un bénéfice de 113 000 €). L’originalité de l’éditeur est, qu’outre la diffusion en librairie, il s’appuie beaucoup sur son réseau de délégués commerciaux qui vendent ses livres en porte à porte. La société emploie une trentaine de salariés.

Créée en 1936, Citadelles & Mazenod avait été cédé la première fois à la famille de Waresquiel en 1984. Mathieu de Waresquiel reste directeur général de la société Editio qui édite les ouvrages.
 

Thématiques

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque