Vendredi 28 février 2020

Foire

Tefaf lance deux foires à New York

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 4 février 2016 - 677 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

NEW YORK (ETATS-UNIS) [04.02.16] – La Tefaf de Maastricht aux Pays-Bas annonce qu’elle lance deux foires à New York, l’une à l’automne 2016 et l’autre au printemps 2017. L’une plus orientée art ancien et l’autre vers l’art moderne et contemporain.

Hall d'entrée de la TEFAF 2015
Hall d'entrée de la TEFAF 2015
© photo Harry Heuts / TEFAF

Comme quelques-unes des plus fameuses foires européennes, Art Basel en tête, la Tefaf de Maastricht aux Pays-Bas n’échappe pas à la règle et veut conquérir les Etats-Unis. Pour se rapprocher d’un des marchés les plus dynamiques de la planète, la plus grande foire d’art, d’antiquités et de design au monde annonce qu’elle lance sa première bouture aux Etats-Unis, à New York.

Celle-ci se fera en deux temps : un premier événement aura lieu à l’automne 2016 et un deuxième au printemps 2017. Ces deux nouvelles foires annuelles se tiendront dans l’enceinte du Park Avenue Armory et sont organisées en partenariat avec Artvest, une société de conseil en investissement financier spécialisée dans le marché de l’art.

La première foire, TEFAF | New York | Fall, qui proposera des œuvres allant de l’antiquité au XXe siècle, ouvrira ses portes du 22 au 27 octobre 2016, seulement deux semaines après Frieze Masters à London et à cheval sur les dates de la FIAC (*).

La seconde, TEFAF | New York | Spring, couvrira l’art moderne et contemporain ainsi que le design et se tiendra du 4 au 9 mai 2017. Ces dates coïncideront avec les ventes de prestige d’art moderne et contemporain de Christie’s et Sotheby’s et entreront en compétition avec Frieze New York, qui draine les marchands d’art contemporain les plus influents du marché. Une difficulté supplémentaire pour Tefaf car sa section Moderne n’a jamais été son fer de lance. D’ailleurs, aucune des galeries, comme Gagosian, Hauser & Wirth ou David Zwirner, ne sera présente à Maastricht en Mars.

Chacun des deux évènements regroupera 80 à 90 marchands, les dépôts de candidatures débutent à la fin du mois de février pour la foire d’automne et au mois de juin, pour celle du printemps 2017.

Ces deux manifestations remplaceront le Armory’s international fine art and antiques show, qui a lieu à l’automne (anciennement organisé par Haughton International Fairs, et maintenant propriété de Tefaf et Artvest) et, en 2017, le Spring Masters fair (organisé par Artvest). Ces deux nouvelles foires s’étendront dans l’immense espace de l’Armory, le Wade Thompson Drill Hall et dans quelques-unes des salles d’époque du rez-de-chaussée et de l’étage, qui viennent juste d’être restaurées par les architectes suisses Herzog & de Meuron.

« Les exposants qui viennent à notre évènement de Maastricht, tout comme nombre d’institutions et de collectionneurs privés, avaient à plusieurs reprises exprimé leur besoin et émis le souhait d’une plateforme TEFAF aux Etats-Unis » précise Patrick van Maris van Dijk, ex-directeur général de Sotheby’s Europe et président de la TEFAF depuis mars 2015, en remplacement de Paul Hustinx. « Ceci constitue par ailleurs une vitrine parfaite pour la TEFAF Maastricht. New York, le marché d’art le plus dynamique au monde, est un parti plus qu’avantageux. Le dynamisme de la ville, tout comme son rayonnement économique et culturel, apportent à la foire TEFAF la meilleure situation imaginable en dehors de Maastricht », poursuit-il.

Depuis quelques années déjà, la Tefaf cherchait un nouveau relais de croissance et souhaitait élargir son rayon d’action. En mars 2013, la foire avait annoncé qu’elle allait collaborer avec Sotheby’s pour organiser un nouvel événement en Chine, intitulé Tefaf Beijing 2014. Neuf mois plus tard, les organisateurs annonçaient sans autres explications que « la foire en Chine n’était pas viable en l’état actuel des choses ».

Quel impact auront ces éditions sur la manifestation mère ? Si Tefaf Maastricht attire aujourd’hui environ 75.000 visiteurs et des représentants de plus de 200 musées, seront-ils prêts à visiter 3 Tefaf ? Par ailleurs, « je ne sais pas si c’est le meilleur moment, car la demande dans le marché de l'art montre quelques signes de fléchissement tandis que le calendrier des salons est plus encombré que jamais », commente un connaisseur du marché.

(*) Note

La FIAC 2016 se déroulera du 20 au 23 octobre.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque