Ventes publiques

Sotheby’s annonce elle aussi une hausse de ses ventes en 2017

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 2 mars 2018 - 397 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

Avec un volume total de 4,5 Md € dans le monde, la société américaine reste derrière sa rivale Christie’s. Son bénéfice croit de 60 %.

Tad Smith, président de Sotheby's
Tad Smith, président de Sotheby's © Sotheby's
Courtesy Sotheby's

Un mois après Christie’s qui n’a pas boudé son plaisir en dévoilant une progression de 26 % de son produit de ventes global - il atteint 5,1 milliards de livres (5,8 Md €) - c’est au tour de sa rivale de communiquer ses chiffres. Pour l’année écoulée, Sotheby’s enregistre une croissance de 12 % de son volume de ventes, passant de 4,9 milliards de dollars à 5,5 milliards de dollars. Le produit d’adjudications (sans les ventes privées) s’établit à 4,6 milliard de dollars, là encore en hausse, de 8 %. 

Christie’s reste donc en tête, avec un produit de 5,4 milliards d’euros (produit d’adjudication) , grâce au leadership de ses départements d’art impressionniste & moderne et d’art contemporain et d’après-guerre. Sans oublier le coup du siècle, la vente du Salvator Mundi de Léonard de Vinci à 450,3 millions de dollars en novembre dernier. 

Concernant les ventes privées, si Christie’s chute de 32 % (537,4 M€), Sotheby’s à l’inverse progresse de 28 % avec 744,6 millions de dollars récoltés (609,5 M€). 

Du côté des ventes en ligne, ces dernières continuent de croître : plus de 180 millions de dollars (147,3 M€) ont été dépensés sur Internet, un chiffre en hausse de 16 % par rapport à 2016. 53 % des enchérisseurs en ligne sont de nouveaux clients pour la maison de ventes.

Dans le même temps, et contrairement à Christie’s qui est une société non cotée, la maison de ventes américaine communique son chiffre d’affaires (c’est-à-dire principalement ses commissions). Et celui-ci est également en progression, de 23 %, soit un total de 989,4 millions de dollars (809,9 M€), contre 805,4 millions en 2016 (760,6 M€). Après avoir diminué de 15 % l’an dernier, les commissions sur les ventes aux enchères, remontent de 10 % (741,6 M$, soit 607 M€). 

Sotheby’s annonce ainsi des bénéfices nets, qui grimpent de 74,1 à 118,8 millions de dollars (97,2 M€), soit +60 %. 

« Nous avons eu une très bonne année 2017 s’est félicité Tad Smith, PDG de Sotheby’s et nous prévoyons d’en avoir une encore meilleure en 2018. Le Picasso de 1937 que nous avons vendu pour 70 millions de dollars à Londres [vendu le 28 février 2018] est certainement un indicateur réjouissant pour l'année à venir ».

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque