Mercredi 29 janvier 2020

Fiscalité

Réforme de l'ISF : Rugy favorable à la taxation des oeuvres d'art et des yachts

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 2 octobre 2017 - 228 mots

PARIS

PARIS [01.10.17] - Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy (LREM) s'est dit dimanche favorable à la taxation des oeuvres d'art et des yachts de luxe, dans le cadre de la réforme de l'Impôt sur la fortune (ISF) préparée par le gouvernement.

"J'ai toujours été pour l'intégration des oeuvres d'art dans l'ISF", a dit le député de Loire-Atlantique dans l'émission "Dimanche en politique", sur France 3, regrettant que les milieux spécialisés s'y soient opposés. "Pour les yachts de luxe, ça paraît logique", a-t-il ajouté, même si "vous allez avoir pour les yachts de luxe (...) des chantiers navals français qui réparent et construisent ces yachts de luxe qui vont dire « non, ne faites pas ça »".

Alors que l'Assemblée nationale doit se saisir ce mois-ci du débat budgétaire, M. de Rugy a indiqué qu'il s'attendait à "des batailles d'amendements sur l'ensemble du budget, et évidemment sur les sujets les plus médiatiques (...), l'ISF en fait partie".

Interrogé un peu plus tard sur BFMTV, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin s'est dit "favorable" à une taxation des "produits ostentatoires", tels que les yachts, les grosses cylindrées ou les jets privés. "Ce qui est productif pour l'économie ne sera pas surtaxé, et ce qui est une valeur immobilière ne sera pas plus taxée, simplement comme avant. Je suis favorable à la taxation des produits ostentatoires", a dit le ministre.

Légende photo

François de Rugy - Président de l'Assemblée nationale © Photo Bruno Perroud - 2017 - Licence CC BY-SA 4.0

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque