Ventes publiques

Les salles des ventes autorisées à rouvrir 

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 18 mai 2020 - 503 mots

FRANCE

Le Conseil des ventes volontaires a fait part dans une note de ses recommandations pour l’accueil du public.

Vente d'un dessin de Rubens par Sotheby's en janvier 2019. © Photo Don Emmert/AFP
Vente d'un dessin de Rubens par Sotheby's en janvier 2019.
© Photo Don Emmert / AFP

Nicole Belloubet, ministre de la Justice et Garde des Sceaux « a été déterminante pour inscrire les salles des ventes dans la liste des activités économiques de nouveau autorisées [dans le décret du 11 mai] », indique Henri Paul, le Président du Conseil des ventes volontaires (CVV), dans une lettre adressée ce week-end à tous les opérateurs. Ces derniers sont ainsi officiellement autorisés à rouvrir leurs espaces et par là même à démarrer la reprise de leur activité. 

Dans une note rédigée par le CVV à l’issue d’une réunion le 14 mai, ce dernier les invite à respecter - à titre de conseil - les consignes données par les autorités sanitaires, notamment l’avis du Haut conseil de la Santé publique du 24 avril. Ces recommandations - phase 1 du plan de déconfinement validé par Jean Castex (chargé du déconfinement) - sont valables pour la période allant du 14 mai au 2 juin, « les consignes gouvernementales pouvant évoluer à tout moment », indique la note.
 
L’objectif premier de ces recommandations est de permettre de préserver la distanciation physique, en interdisant les rassemblements dans un lieu clos. Ainsi, il est recommandé de respecter une distance minimale d’un mètre entre chaque personne, soit un espace de 4 m² pour chaque visiteur dans les locaux de la maison de vente. Le nombre de visiteurs risque d’être ainsi très restreint pour les opérateurs disposant d’un petit espace.

Les autorités publiques préconisent le maintien du télétravail et la limitation du personnel en contact avec le public. Si le télétravail n’est pas possible, une distance de 2 m entre chaque poste devrait être respecté. Masques, gel hydroalcoolique et gants jetables sont de rigueur, ainsi que le nettoyage approfondi et la désinfection des locaux chaque jour.

La remise des objets aux acheteurs devra également être soumise à des règles strictes, « dans un local si possible spécialisé et désinfecté (garde-meubles, parking), sur rendez vous individuels, suffisamment espacés dans le temps pour que la distanciation soit respectée », conseille le CVV. Quant à l’accueil des vendeurs, celui-ci devra se faire sur rendez-vous, en respectant la distanciation physique.  

Concernant l’ouverture des salles d’exposition et de ventes au public : le conseil préconise - afin que le nombre de visiteurs ne soit pas dépassé - de filtrer l’entrée des salles. Un système d’inscription préalable auprès de l’opérateur est recommandé afin d’éviter de refuser du public, tout comme un allongement de la période d’exposition et l’aménagement des plages horaires.  

Pour matérialiser les distances, le CVV propose un marquage au sol et un écart de 1,5 m entre les chaises dans la salle des ventes. Pour limiter les risques de croisement des personnes dans la salle, le conseil invite les opérateurs à instaurer un sens de circulation matérialisé par un marquage au sol ou des barrières. Du gel, des masques et, éventuellement des gants devraient également être mis à disposition.

Drouot prévoit de rouvrir le 25 mai. Il accueille en période normale 4 000 visiteurs par jour.
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque