Ventes publiques

Online : une vente d’art impressionniste et moderne en ligne du 19 au 28 mai chez Sotheby’s

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 19 mai 2020 - 336 mots

PARIS

Pour sa 3e vacation exclusivement sur Internet, Sotheby’s Paris balaye l’art moderne et vise les deux millions d’euros.

Salvador Dalí, Mauvaise année, c. 1937, 9,2 x 14,1 cm, gouache sur support photographique imprimé © Sotheby’s/ArtDigital Studio
Salvador Dalí, Mauvaise année, c. 1937, 9,2 x 14,1 cm, gouache sur support photographique imprimé
© Sotheby’s / ArtDigital Studio

Après sa vente « Take a seat » (23-29 avril) consacrée aux sièges sous toutes leurs formes, qui a récolté près de 300 000 euros puis « Eclectic » (19-26 mai), Sotheby’s organise une 3e vente exclusivement en ligne. Les lots, rassemblés durant la période de confinement, ne sont pas ceux qui figuraient dans la vente qui devait se tenir physiquement en mars en marge du Salon du dessin - annulé - puisque celle-ci a été reprogrammée pour le 18 juin prochain.

Henri Matisse, Nu, 1948, 60 x 40 cm, charbon sur papier © Sotheby’s/ArtDigital Studio
Henri Matisse, Nu, 1948, 60 x 40 cm, charbon sur papier.
© Sotheby’s / ArtDigital Studio

Pour cette vacation d’une valeur comprise entre 1,4 et 2 millions d’euros, 66 œuvres ont été retenues, dont une sélection des grands maîtres de l’art moderne : un nu de Matisse, 1948 (estimation : 80 000 à 120 000 €) et plusieurs œuvres de Picasso. Parmi elles, un dessin à l’encre, Rojas. La Célestine, 1971, exécuté pour son ami Pierre Bernal (estimation : 80 000 à 120 000 €) ou encore une aquarelle et gouache sur papier représentant un portrait d’Olga, sa première épouse, réalisé en 1919 (estimation : 60 000 à 80 000 €). 

Sonia Delaunay, Rythme couleur, 1971, 77 x 56 cm, gouache sur papier © Sotheby’s/ArtDigital Studio
Sonia Delaunay, Rythme couleur, 1971, 77 x 56 cm, gouache sur papier
© Sotheby’s / ArtDigital Studio

Le Surréalisme est également mis à l’honneur, avec des œuvres de Félix Labisse, Paul Delvaux ou bien Salvador Dalí. Plusieurs dessins préparatoires du maître espagnol pour quelques-uns de ses plus fameux chefs-d’œuvre garnissent le catalogue en ligne, telle une Etude pour la Madone de Port Lligat, 1950 (estimation : 60 000 à 80 000 €). La vente comprend également Rythme Couleur, 1971, de Sonia Delaunay (estimation : 40 000 à 60 000 €) mais aussi L’Alouette, maison de l’artiste à Cailhau, d’Achille Laugé, de même estimation. 

Si la maison de vente a d’ores et déjà rouvert ses bureaux à quelques membres de son personnel dont la présence sur place est impérative, elle devrait accueillir ses premières expositions publiques dès le 28 mai, dans le respect des règles de sécurité sanitaire tandis qu’elle lancera sa première vente « physique » depuis le déconfinement - une vente de bijoux - le 10 juin prochain.
 

Impressionist & Modern Art Online

Enchères entre le 19 et 28 mai 2020 le site de Sotheby's.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque