Dimanche 17 novembre 2019

Ventes publiques

Henri Paul, nouveau président du Conseil des ventes volontaires

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 28 octobre 2019 - 350 mots

PARIS

L’ancien directeur du cabinet du ministre de la Culture et de la Communication remplace Catherine Chadelat. 

Henri Paul © Photo CVV
Henri Paul
© Photo CVV

Alors qu’il y a trois jours, le Sénat adoptait en première lecture la proposition de loi visant à moderniser la régulation du marché de l'art avec pour principale disposition la réforme du Conseil des ventes volontaires (CVV) - le remplaçant par un Conseil des maisons de ventes - la garde des sceaux, ministre de la justice, Nicole Belloubet vient de nommer Henri Paul (67 ans) en tant que nouveau Président du CVV. Il remplace Catherine Chadelat, dont le mandat a expiré.

Membre de la Cour des comptes (Président de chambre), avocat et diplomate - il a été ambassadeur extraordinaire de France en Roumanie - cet ancien directeur de cabinet de Renaud Donnedieu de Vabres à la Culture (2004-2007), camarade de promotion de François Hollande à l’ENA, a un parcours dans la haute fonction publique. Il a également été directeur des affaires économiques, sociales et culturelles de l'Outre-mer, directeur du cabinet du ministre de la Santé et directeur général des services de la Région Ile-de-France.

La ministre de la Justice a par ailleurs nommé 4 membres issus de la magistrature ainsi que leurs suppléants : Laurence Franceschini en qualité de membre du Conseil d’Etat ; Christian Pers et Sylvie Maunand en qualité de conseillers à la Cour de Cassation (suppléants : Bernard Chauvet et Sylvie Menotti) et Dominique Soinne (suppléant : Cyrille Cohen) en tant que représentants des professionnels de ventes volontaires. Françoise Benhamou (titulaire) et Sophie Cras (suppléante) ont été désignées au titre des personnalités qualifiées

Pour que le renouvèlement du Conseil des ventes soit complet - il doit être composé de 11 membres et de suppléants en nombre égal - il manque à cet arrêté du ministère de la Justice, deux autres arrêtés : celui du ministère de la Culture qui nommera notamment une personnalité exerçant ou ayant exercé depuis moins de 5 ans l’activité d’opérateur de ventes volontaires, et celui du ministère du Commerce. Ceux-ci ne devraient pas tarder sachant que ce conseil ne sera que provisoire compte tenu de la proposition de loi en cours. 
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque