Collectionneurs

La « short list » des plus grands collectionneurs

Nous publions le palmarès du cercle très fermé des milliardaires amateurs d’art dominé par les Américains

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 13 septembre 2002 - 1666 mots

MONDE

Ils sont milliardaires (en dollars) et ils sont collectionneurs. S’appuyant notamment sur l’enquête annuelle du magazine Forbes, The Art Newspaper a établi la \"short list\" de ces privilégiés, en majorité américains.

LONDRES - Voici la crème des collectionneurs désignés par les maisons de ventes internationales et par les plus grands marchands. Ils ont non seulement du goût, mais aussi les moyens d’assouvir leurs passions. Le magazine économique américain Forbes publie tous les ans sa liste de milliardaires, mais il nous livre aussi cette année une liste spéciale des douze plus riches collectionneurs d’art de la planète. On y trouve par ordre de patrimoine décroissant : Bill Gates, Paul Allen, Carlos Slim Helu, Bernard Arnault, Eli Broad, Gustavo Cisneros, François Pinault, Leonard Lauder, David Rockefeller, Achille Maramotti, Ronald Lauder et Albert von Thurn und Taxis (cf. www.forbes.com).

Notre partenaire éditorial The Art Newspaper a affiné et détaillé la “liste des douze”. Vingt-deux autres noms d’éminents collectionneurs d’art y ont été ajoutés (le classement de Forbes ne tenant compte que de la fortune globale des collectionneurs, non de la valeur de leur collection). Ces ajouts et commentaires ont été collectés auprès de diverses sources, dont l’enquête annuelle sur les collectionneurs publiée par le magazine new-yorkais ARTnews.

Sur les 497 milliardaires de la liste générale de Forbes, trente-six désignés par The Art Newspaper sont des collectionneurs de renom, même si la plupart des autres achètent également des œuvres pour leurs nombreuses propriétés. Sur ces trente-six, vingt sont américains, quatre, allemands, deux, britanniques, deux, français, un, canadien, un, espagnol, un, israélien, un, italien, un, mexicain, un, suisse, un, turc et un, vénézuélien. Pour vingt-deux de ces collectionneurs, les choix artistiques se portent sur les œuvres modernes et contemporaines. L’impressionnisme est à la traîne, n’attirant que sept collectionneurs.

Les amateurs milliardaires

William H. Gates III
(46 ans), 52,8 milliards de dollars, américain, collectionne la peinture américaine du XIXe siècle et les livres rares. En 1994, le fondateur de Microsoft s’est offert pour 31 millions de dollars le Codex Leicester de Léonard de Vinci. Quatre ans auparavant, il avait acquis l’œuvre de Winslow Homer, Lost on the Grand Banks, pour 36 millions de dollars, le record pour un tableau américain.

Paul G. Allen
(49 ans), 25,2 milliards de dollars, américain, collectionne les maîtres anciens et les impressionnistes. Depuis son départ de Microsoft, il a développé une collection encore plus impressionnante que celle du co-fondateur de la société. Travaillant avec David Nash (un ancien de Sotheby’s), il possède des œuvres de Monet, Cézanne et Gauguin.

Kenneth Thomson
(78 ans), et sa famille, 14,9 milliards de dollars, canadiens, collectionnent l’art médiéval et de la Renaissance. Kenneth entretient une passion pour la sculpture, la joaillerie et les portraits miniatures. Il a construit sa fortune dans le domaine de la presse et des bases de données financières.

Carlos Slim Helu
(62 ans), 11,5 milliards de dollars, mexicain, collectionne les œuvres de Rodin. Sa collection se place au second rang juste derrière celle du musée parisien consacré à l’artiste. Connu pour être l’homme le plus riche d’Amérique latine, il a fait fortune dans les télécommunications au Mexique.

Bernard Arnault
(53 ans), 7 milliards de dollars, français, collectionne les impressionnistes ainsi que l’art moderne et contemporain. Il a investi 100 millions de dollars dans le groupe Phillips, de Pury & Luxembourg, qu’il a revendu au début de l’année. Il concentre désormais ses activités dans le domaine du luxe.

Friederich K. Flick Jr
(75 ans), 5,5 milliards de dollars, allemand, collectionne les maîtres anciens, la sculpture européenne, l’art moderne et contemporain. Il dirige l’empire industriel Flick.

Eli Broad
(68 ans), 5,2 milliards de dollars, américain, collectionne l’art moderne et contemporain. Eli et sa femme Edythe possèdent plus de 1 100 pièces. Ce magnat de l’assurance a grandement contribué à la création du Museum of Contemporary Art (MOCA) de Los Angeles.

Gustave Cisneros
(56 ans) et sa famille, 5,2 milliards de dollars, vénézuéliens, collectionnent l’art d’Amérique latine. Avec sa femme Patricia, le fondateur d’Univision TV possède plus de 3 000 œuvres, principalement modernes et contemporaines, d’Amérique latine, mais aussi des États-Unis et d’Europe.

Philip F. Anschutz
(62 ans), 5,1 milliards de dollars, américain, collectionne les œuvres américaines des XIXe et XXe siècles. Il a bâti sa fortune grâce au pétrole et a acheté, en mai dernier, le dôme du Millennium de Londres.

Carl Icahn
(66 ans), 5 milliards de dollars, américain, collectionne les maîtres anciens et les impressionnistes. Il est considéré comme un génie de l’investissement.

Samuel I. Newhouse Jr
(74 ans), 4,3 milliards de dollars, américain, collectionne l’art moderne et contemporain. Il gère le groupe Condé Nast magazines.

David Sainsbury
(61 ans), et sa famille, 4,3 milliards de dollars, britanniques, collectionnent les œuvres d’art moderne et contemporain. À la tête d’une chaîne de supermarchés, les Sainsbury sont de grands mécènes en Angleterre. Ils ont financé la construction de l’aile Sainsbury à la National Gallery et le Centre Sainsbury à Norwich.

Walter H. Annenberg
(93 ans), 4 milliards de dollars, américain, collectionne l’impressionnisme. Il a donné un important ensemble d’œuvres au Metropolitan Museum of Art de New York. Il a constitué sa fortune dans l’édition, avant de servir en tant qu’ambassadeur des États-Unis à Londres.

Charles R. Schwab
(64 ans), 4,1 milliards de dollars, américain, collectionne l’art moderne et contemporain. Il est courtier en Bourse.

David Geffen
(59 ans), 4 milliards de dollars, américain, collectionne les œuvres d’art moderne et contemporain. Il a un goût tout particulier pour les modernes américains. C’est un magnat à Hollywood ainsi que dans l’industrie musicale.

Rudolf August Oetker
(85 ans), 4 milliards de dollars, allemand, collectionne les maîtres anciens. Dirige une compagnie familiale dans l’alimentaire et le transport.

Sakip Sabanci
(69 ans), et sa famille, 3,3 milliards de dollars, turcs, collectionnent la calligraphie islamique et la peinture turque. Principaux industriels de Turquie, ils ont transformé leur villa familiale d’Istanbul en musée.

François Pinault
(65 ans), 3,1 milliards de dollars, français, collectionne l’art moderne et contemporain. Il était déjà un collectionneur passionné lorsqu’il a racheté, en 1998, la maison de ventes Christie’s. Il a le projet de créer sa propre fondation sur l’île Seguin, à Boulogne-Billancourt.

Stephan Shmidhein
(54 ans), 3,1 milliards de dollars, suisse, collectionne l’art moderne et contemporain. Avec un penchant tout particulier pour l’expressionnisme abstrait, le “milliardaire vert” a construit sa fortune en développant des projets écologiques.

Reinhold Würth
(66 ans), 3,1 milliards de dollars, allemand, collectionne l’art moderne et contemporain. Cet industriel possède environ 6 000 pièces du XXe siècle exposées dans un musée qui se trouve au siège social de son entreprise à Künzelsau, ainsi que dans une nouvelle galerie à Schwäbisch Hal, près de Stuttgart.

Leonard A. Lauder
(68 ans), 2,9 milliards de dollars, américain, collectionne l’art moderne, avec une nette préférence pour le cubisme. Président d’Estée Lauder, il est aussi membre du conseil d’administration du Whitney Museum de New York (lire en “une”).

Leslie Herbert Wexner
(64 ans), 2,6 milliards de dollars, américain, collectionne des œuvres d’art moderne et contemporain. Il a fait fortune dans le commerce de vêtements.

Achille Maramotti
(75 ans), 2,5 milliards de dollars, italien, collectionne des œuvres de la Renaissance et d’art moderne. C’est le fondateur de l’entreprise de vêtements Max Mara.

David Rockefeller
(86 ans), 2,5 milliards de dollars, américain, collectionne les impressionnistes et les œuvres du début du XXe siècle. Il possède une très belle collection de Picasso. Ancien président de la Chase Manhattan Bank, il est aussi président émérite du Museum of Modern Art (MoMA) de New York.

Barbara Piasecka Johnson
(65 ans), 2,4 milliards de dollars, américaine, collectionne les maîtres anciens. Elle a acquis Sainte Praxède, un tableau attribué par certains à Vermeer. Émigrée polonaise, elle a épousé le fils de John Johnson, fondateur de la célèbre marque Johnson & Johnson.

Ronald S. Lauder
(58 ans), 2,4 milliards de dollars, américain, collectionne des œuvres allemandes et autrichiennes. Frère cadet de Léonard, il possède une collection importante de Schiele et a ouvert en septembre 2001 la Neue Galerie à Manhattan, sur la 5e Avenue.

Ronald Owen Perelman
(59 ans), 2,1 milliards de dollars, américain, collectionne l’art contemporain. Il est chef d’entreprise.

Sammy et Yuli Ofer
2 milliards de dollars, israéliens, collectionnent des œuvres impressionnistes et contemporaines. Ces deux frères d’origine roumaine sont à la tête de sociétés de transport.

Fayez Shalaby Sarofim
(73 ans), 1,8 milliard de dollars, américain, collectionne les sculptures coptes, les maîtres anciens, les œuvres du XIXe siècle, modernes et contemporaines. D’origine égyptienne, la collection éclectique de cet homme, spécialiste de l’investissement, est des plus intéressantes.

Donald G. Fisher
(73 ans), 1,5 milliard de dollars, américain, collectionne les œuvres contemporaines. Sa femme et lui concentrent leurs acquisitions sur les artistes américains et allemands. Il est l’un des fondateurs de la société Gap.

Albert von Thurn
und Taxis
(18 ans), 1,4 milliard de dollars, allemand, collectionne les objets en porcelaine. Il a hérité l’an dernier de la collection de son père, mais, à la suite du paiement des droits de succession, la plupart des œuvres appartiennent désormais à l’État allemand et sont conservées dans le château familial de Regensburg.

Henry R. Kravis
(58 ans), 1,3 milliard de dollars, américain, collectionne les maîtres anciens, les impressionnistes et le mobilier français. Cet investisseur a construit sa collection avec sa femme Marie-Josée. Sa fortune vient de l’assurance.

Alicia Koplowitz
(49 ans), 1,3 milliard de dollars, espagnole, collectionne les maîtres anciens et l’art moderne. Elle a vendu les parts que sa famille possédait dans une entreprise de bâtiment à des fins d’investissement et de placement.

Peter B. Lewis
(67 ans), 1,2 milliard de dollars, américain, collectionne l’art contemporain. Magnat de l’assurance, il s’intéresse tout particulièrement aux œuvres conceptuelles américaines.

George L. Lindemann
(65 ans) et sa famille, 1,2 milliard de dollars, américains, collectionnent l’art contemporain. George doit sa fortune à ses investissements dans l’immobilier.

Joseph Lewis
(65 ans), 1,1 milliard de dollars, britannique, collectionne les impressionnistes et l’art moderne. C’est un financier qui a revendu ses intérêts dans Christie’s avant que la maison de ventes ne voie le cours de son action baisser.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°154 du 13 septembre 2002, avec le titre suivant : La « short list » des plus grands collectionneurs

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque