Vendredi 14 décembre 2018

Une Madone d’Holbein atteint un record de vente en Allemagne

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 juillet 2011 - 437 mots

FRANCFORT (ALLEMAGNE) [18.07.11] – La Madone de Dormstadt vient d’être vendue au milliardaire allemand Reinhold Würth pour une somme tenue secrète ou presque. Avec un prix supérieur à 50 millions d’euros, ce tableau constitue l’œuvre d’art la plus chère qui ait été achetée en Allemagne depuis la Seconde guerre mondiale.

L’entrepreneur allemand Reinhold Würth vient de faire l’acquisition d’un tableau de Holbein, intitulé « La Madone et la famille du maire Meyer » ou encore « La Madone de Darmstadt ». Depuis 2003, ce tableau faisait partie des collections du Städel Museum de Francfort, qu’il avait intégré au titre d’un prêt. Le musée, qui espérait pouvoir le conserver, s’en était également porté acquéreur. Mais son offre à 40 millions d’euros s’est révélée insuffisante.

Christophe Graf Douglas, le marchand d’art en charge de la vente du tableau, a refusé de révéler à quel prix celui-ci avait finalement été cédé. Cela en raison d’un accord existant entre l’acheteur et les vendeurs. Il a toutefois déclaré que la somme versée atteignait plus de 50 millions d’euros. Précisant qu’il s’agissait du prix le plus élevé jamais payé pour une œuvre d’art en Allemagne. « C’est le tableau le plus important vendu en Allemagne depuis la Seconde Guerre mondiale » a-t-il déclaré.

Christophe Graf Douglas a ajouté que ce tableau aurait pu se vendre plus de 100 millions d’euros s’il n’avait pas été interdit d’exportation. Parmi ces acheteurs potentiels du marché international figurait entre autres le Jean Paul Getty Museum, a-t-il conclu.

Selon Britta Fischer, responsable des relations publiques de la collection Würth, Reinhold Würth a acheté « La Madone de Darmstadt » aux héritiers des princes de l’Etat de Hesse, une famille aristocratique descendant de Charlemagne. Cette peinture à l’huile réalisée par Hans Holbein le Jeune en 1526 appartenait à la même famille depuis presque 100 ans. Il s’agit d’une œuvre de commande effectuée pour le maire de Bâle, Jakob Meyer zum Hasen. Les Meyer y sont donc portraiturés aux pieds de la Madone, à l’abri sous son manteau, conformément aux canons de l’époque. Pour Graf Douglas, ce tableau illustre « la transition entre le gothique allemand tardif et la Renaissance ».

Würth s’est engagé à maintenir la peinture à la vue du public. Sa collection comprend plus de 14 000 œuvres, de l’art moderne et contemporain surtout, mais également des œuvres du Moyen Age tardif, avec des artistes comme Lucas Cranach et Tilman Riemenschneider. La famille Würth a réhabilité une église du XIIe siècle pour y exposer sa collection de façon permanente. Le Holbein restera exposé au Städel Museum jusqu’au 24 juillet avant de rejoindre cette galerie, le Johanniterhalle, près de Stuttgart.

Légende tableau

Hans Holbien le Jeune - Darmstadt Madonna (1526-1528) - Source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque