Samedi 27 novembre 2021

Ventes publiques

Grandes manœuvres dans les enchères en ligne : Interencheres rachète Auction.fr

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 1 décembre 2020 - 597 mots

Forte de son succès en France, la plateforme des commissaires-priseurs va profiter de la clientèle internationale d’Auction.fr.

Interface de l'application mobile Interencheres. © Interencheres
Interface de l'application mobile Interencheres.
© Interencheres

Grâce à son cash généré par une croissance exponentielle - son produit d’adjudication vendu a fait un bond de 40 % en 2019 pour atteindre un total de 219 millions d’euros - Interencheres s’offre Auction.fr, une plateforme lancée en 1998.

C’est l’opportunité pour la plateforme de partir à la conquête d’une clientèle internationale. En effet, si Interencheres regroupe 320 maisons de ventes adhérentes, il ne s’agit que de sociétés françaises car seuls les commissaires-priseurs judiciaires peuvent publier leurs ventes sur le site. Avec l’achat d’Auction.fr, Interencheres va pouvoir élargir son audience à l’international puisque le site regroupe 430 maisons de ventes partenaires (100 sont communes avec Interencheres) dont 64 % sont implantées à l’étranger. 

C’est en s’alliant avec le site anglais Invaluable en 2010 et le site allemand Lot-tissimo en 2013 que Auction.fr a pu s’ancrer à l’étranger, avec 35 % d’enchérisseurs internationaux tandis qu’Interencheres n’en compte que 9 %. « Le relais de croissance à l’international est évident au travers de l’acquisition d’Auction.fr, dont le nom est facilement exportable là où Interencheres l’est plus difficilement. Nous allons donc continuer de publier les ventes sur ces deux plateformes », explique Dominique Le Coënt-de Beaulieu, Président du Directoire d’Interencheres et nouveau Président d’Auction.fr. 

« Il y a beaucoup trop d’acteurs »

« Avec nos actionnaires, nous avions fait le constat il y a un peu plus de 18 mois que le marché - d’une taille limitée - était en train de se consolider et qu’il y avait beaucoup trop d’acteurs. Nous voulions être partie prenante de cette consolidation, soit en rachetant une société, soit en étant nous-même rachetés. L’important était de joindre nos forces », commente Jean-Christophe Defline, ex-président d’Auction.fr qui devient directeur général aux côtés de Frédéric Lapeyre. Pour lui : « la réunion des deux acteurs va nous positionner d’entrée de jeu comme le n°2 des enchères en Europe après ATG » (Auction Technology Group, qui possède the Saleroom et Lot-tissimo).

Auction.fr conserve son nom et devient une nouvelle filiale du Groupe CPM (Commissaires-Priseurs Multimédia), qui réunit à la fois Interencheres et Live Encheres (une SAS rachetée il y a 3 ans, entièrement dédiée aux solutions de ventes en live). Les équipes d’Auction.fr sont maintenues : « nous ne sommes pas dans une optique de faire des économies d’échelle mais plutôt de redistribuer les tâches entre les uns et les autres tout en conservant la marque Auction.fr », explique Jean-Christophe Defline.

Auction.fr va internaliser ses équipes techniques

De nombreuses synergies vont être mises en place dans les mois à venir, en termes de technologies dans un premier temps. Depuis une dizaine d’années, Interencheres s’est appliqué à être autonome sur le plan technique - la moitié des effectifs étant constituée de l’équipe technique - ce qui lui permet d’administrer entièrement la totalité du site et de toutes ses applications y compris le live. « Nous allons pouvoir apporter tout ce soutien technique et notre expérience pour outiller Auction.fr, qui externalisait quasiment tout, et qui ne bénéficiait pas du live », explique le nouveau président d’Auction.fr. Par ailleurs, la communication, avec des actions de publicité et de marketing, va être renforcée pour gagner en visibilité et en parts de marché en France et à l’étranger. 

Le montant de l’acquisition, réalisée en fonds propres, n’a pas été révélé mais « ce que nous pouvons dire sur le plan économique, c’est que CPM représente 10 millions d’euros de chiffre d’affaires quand Auction.fr en représente 2 et quelques », confie Dominique Le Coënt-de Beaulieu.
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque