Vendredi 22 novembre 2019

Christie’s et Sotheby’s monde en bonne santé

Par Éléonore Thery · Le Journal des Arts

Le 4 septembre 2013 - 794 mots

Christie’s et Sotheby’s international annoncent de bons résultats pour le premier semestre, particulièrement pour l’art contemporain et les ventes en Asie.

LONDRES / NEW YORK - À mi-chemin de l’année 2013, les deux maisons de vente anglo-saxonnes présentent des chiffres d’affaires en progression à l’échelle mondiale. Christie’s annonce ainsi un total de 3,68 milliards de dollars pour les six premiers mois, soit une hausse de 9 % par rapport à la même période l’an passé, offrant le meilleur résultat mondial pour la troisième année consécutive. Sotheby’s annonce quant à elle un total de 3,14 milliards de dollars, un chiffre également en hausse par rapport à 2012.

L’une comme l’autre voient ici les fruits de la mise en place de leur stratégie globale, en réponse à la mondialisation croissante du marché de l’art. Aline Sylla Walbaum, directrice générale de Christie’s France, explique : « Nous voulons aller au-devant des clients, où qu’ils soient dans le monde, et ce 24 heures sur 24, ce qui passe par une accessibilité accrue et une diversification des canaux d’achat ». Par diversification des canaux d’achat, entendez les ventes privées, les ventes en ligne et le renforcement de la présence de la maison à l’international. Dans le détail, l’art contemporain atteint des résultats jamais enregistrés auparavant. Chez Christie’s, le chiffre d’affaires mondial s’établit ainsi à 1,02 milliards de dollars, soit une hausse de 16 % par rapport au premier semestre 2012. François de Ricqlès affirme : « Le marché de l’art contemporain est plus fort qu’il ne l’a jamais été. À New York, les résultats dans cette spécialité ont été exceptionnels ». La vente du soir du 15 mai a atteint 495 millions de dollars, du jamais vu dans toute l’histoire du marché de l’art, alors que seize records du monde étaient enregistrés. « Il faut se souvenir qu’en 1977, alors que Christie’s organisait ses premières ventes d’art contemporain à Londres et à New York, leurs montants cumulés ne dépassa pas 1 million d’euros (1,4 million de dollars) ! » rappelle encore François de Ricqlès. Sotheby’s totalise elle aussi un bon score avec 757 millions de dollars pour cette discipline, un chiffre également en hausse par rapport à la même période en 2012. Sa vente new-yorkaise du soir avait atteint 293 millions de dollars, avec plusieurs records. Londres n’est pas en reste, mais si ses ventes de février ont atteint de très bons scores avec une hausse globale de 20 % pour les deux maisons de vente par rapport au premier semestre 2012, les ventes d’été ont été en deçà de l’an passé.

Les acheteurs asiatiques grossissent les ventes
L’activité des clients asiatiques et en provenance de l’Asie a augmenté de façon significative pour les deux maisons de ventes. Sotheby’s annonce ainsi pour ce premier semestre leur activité supérieure à celle de l’année 2012 toute entière, et 22 % de primo acheteurs en provenance de la région. Christie’s enregistre quant à elle une augmentation de 15 % des enchérisseurs asiatiques qui représentent pour ce semestre 23 % du total des acheteurs enregistrés. Et ce, alors que les chiffres du marché intérieur chinois pour 2012 avoisinaient 22 % de baisse. Aline Sylla Walbaum temporise : « 2011 avait été une année record, et 2012 traduisait un ralentissement conjoncturel, lié notamment au changement de gouvernement. 2013 amorce le redémarrage ».

On note que la clientèle chinoise s’est familiarisée avec les enchères dans d’autres pays où sa participation est accrue, Londres enregistre ainsi une hausse de 21 % des enchérisseurs chinois chez Christie’s. Alors que Sotheby’s célèbre son 40e anniversaire en Asie et se targue d’être la première maison internationale présente en Chine, Christie’s met les bouchées doubles dans toute la région en prévoyant d’y ouvrir deux succursales avant fin 2013. L’une, établie à Shanghai, ouvrira dès septembre, et l’autre, à Bombay, courant décembre. François de Ricqlès commente : « La décision de Christie’s de s’installer à Shanghai va nous permettre d’accéder à un plus grand nombre de collectionneurs de “mainland China” et d’offrir à nos vendeurs une nouvelle plateforme de vente dans un pays où le marché de l’art a connu un développement spectaculaire depuis dix ans ». Les ventes de gré à gré poursuivent quant à elles leur progression chez les deux maisons de ventes, confirmant qu’elles sont un important levier de croissance. Chez Christie’s, elles réalisent 711,8 millions de dollars, pour une progression de 13 % par rapport au premier semestre 2012. Sotheby’s annonce de son côté 65 % de nouveaux clients pour ses ventes de gré à gré et prévoit cet automne à Londres l’ouverture d’un nouvel espace pour les expositions dédiées et des shows à New York, Londres et Hongkong.

Premier semestre 2013

Résultat mondial Christie’s : 3,68 milliards de dollars

Résultat mondial Sotheby’s : 3,14 milliards de dollars

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°396 du 6 septembre 2013, avec le titre suivant : Christie’s et Sotheby’s monde en bonne santé

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque