Dimanche 23 septembre 2018

Foire

Art Up annule son édition rouennaise

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 6 septembre 2018 - 392 mots

ROUEN

Après seulement deux éditions, la foire d’art contemporain n’ouvrira pas ses portes fin septembre à Rouen.

Logo foire Art Up !
Logo de la Foire Art Up !

La foire d’art contemporain Art Up a d’abord pris pied à Lille en 2008, avant de créer une édition à Rouen en octobre 2016. Le défi était de taille dans une ville de seulement 110 000 habitants, très proche de Paris. A l’issue de deux éditions les organisateurs de la manifestation, Lille Grand Palais et Rouen Expo Événement, ont conjointement décidé d’annuler l'événement, faute de galeries intéressées. 

Dans les allées du parc des expositions de Rouen, les galeries, pour la plupart non parisiennes, présentaient le plus souvent de la peinture et affichaient des prix abordables (dès 200 euros). La première édition était globalement réussie pour une première avec 48 galeries participantes et 13 000 visiteurs. Le millésime suivant fut décevant avec une chute du nombre de galeries participantes (34), reflet d’un commerce insuffisant, et du nombre de visiteurs (10 000). Anne-Cécile Hervé, directrice de production d’événements Art up, confie au Journal des Arts ;  « il y a beaucoup de timidité de la part des galeries, il s’agit d’un investissement dans un climat général économique défavorable. Il y avait également un vrai travail de fond à mettre en oeuvre notamment avec les acteurs locaux. Cela ne nous permettait pas de produire une troisième édition qui soit rentable pour nos exposants »

Une nouvelle tentative d’implantation à Rouen n’est cependant pas exclue, « nous ne nous interdisons pas de retravailler un modèle avec Rouen Expo » précise la directrice.

En revanche à Lille Art-Up a su trouver sa place. La foire d’art contemporain a accueilli 110 galeries et éditeurs en 2018 et plus de 37 000 visiteurs. La manifestation ouvrira sa douzième édition du 28 février au 3 mars 2019 dans le Grand Palais lillois, et proposera un focus sur la photo en partenariat avec la manifestation parisienne Fotofever. 

La fin de Rouen Art Up témoigne de la difficulté des très peu nombreuses foires d’art contemporain en région. La doyenne des foires, St-Art, créée il y a 23 ans à Strasbourg est l’exception qui confirme la règle, tout comme Lille Art Up. A Lyon, Docks Art Fair a du mal à trouver une identité. Art-O-Rama, à Marseille, qui vient de fermer ses portes avec une édition réussie, montre cependant une voie différente avec un format réduit et une offre très contemporaine.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque