Malgré l’avis défavorable de l’Unesco, Bordeaux va construire son pont levant

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 juillet 2009 - 238 mots

BORDEAUX [22.07.09] – Malgré les réserves émises par l’Unesco, le conseil municipal de Bordeaux s’est déclaré favorable dans un rapport préconisant le lancement des travaux d’un pont reliant les quartiers Bacalan et Bastide.

En juin 2009, le Comité du Patrimoine Mondial interrompait « la surveillance renforcée » de Bordeaux, un statut que le Comité avait attribué à la capitale de la région Aquitaine en raison de la construction d’un pont levant entre les quartiers Bacalan et Bastide. Mais le comité avait conservé toute de même sa position défavorable et demandé à la ville de réexaminer ce projet.

Le 20 juillet, le conseil municipal de Bordeaux s’est pourtant prononcé en faveur du lancement des travaux de construction de ce pont en septembre 2009. La travée centrale de celui-ci pourra se lever jusqu’à 55 mètres pour permettre le passage de grands bateaux, alors que l’Unesco avait recommandé un ouvrage plus modeste. La construction devra également permettre le passage de 30 à 40 000 véhicules par jour sur une 2X2 voies ainsi que le déplacement de cyclistes, de piétons et du tramway.

Selon l’AFP, le maire de Bordeaux Alain Juppé a affirmé que « il n’est pas envisageable que le port de la Lune (le port de Bordeaux) cesse d’être un port. Cela fait partie du patrimoine de la ville ».

Après avoir validé quelques modifications, la Communauté urbaine de Bordeaux devra donner son accord définitif aux travaux le 4 septembre.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque