L’Unesco appelle les militaires français à la sauvegarde du patrimoine culturel du Mali

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 janvier 2013 - 304 mots

PARIS [17.01.13] – Les forces militaires maliennes et françaises ont été interpellées par l’Unesco, en la personne de la directrice générale Irina Bokova, afin qu’elles protègent les biens culturels du Mali, déjà fortement mis à mal par les islamistes à Tombouctou.

Dans un communiqué du 14 janvier 2013, Irina Bokova a adressé une lettre aux gouvernements malien et français afin d’attirer leur attention sur les termes de la Convention de La Haye pour la protection des biens culturels en situation de conflit, qui « interdit d’exposer les biens à une destruction ou à une détérioration ».

L’Unesco et le Mali avaient pris des mesures en mai 2012 qui visaient à préserver le patrimoine culturel de la région, en envisageant par exemple l’inscription de Tombouctou et du tombeau des Askia de Gao sur la liste du patrimoine en péril. Très peu de temps après, et comme une réponse, le mouvement islamiste Ançar Eddine s’en était pris à des mausolées et à une mosquée de Tombouctou, suscitant « une vague d’indignation légitime dans le monde entier », pour reprendre les mots formulés par Irina Bokova. D’autres mausolées, puis le monument de l’indépendance ont été à leur tour détruits à la fin du mois d’octobre.

L’agence de l’ONU pour l’éducation, la science et la culture vient d’offrir son concours à l’action militaire franco-malienne en fournissant « aux états-majors concernés les éléments topographiques relatifs à la localisation des sites, ainsi que des brochures individuelles d'information à l'attention des soldats ». La directrice générale a également mobilisé le Fonds d’urgence de l’Unesco, et en appelle au soutien de tous les États membres.

En dehors de Tombouctou et du tombeau des Askia, deux autres sites maliens sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco : la ville ancienne de Djenné et les falaises de Bandiagara en pays Dogon.

Légende photo

La mosquée Sankoré à Tombouctou, classée patrimoine mondial de l'Unesco - © Photo Upyernoz - 2005 - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque