La nécropole du plateau de Gizeh reconstituée en 3D

Par Doriane Lacroix Tsarantanis · lejournaldesarts.fr

Le 11 mai 2012 - 337 mots

PARIS [11.05.12] – La firme française Dassault Systèmes, spécialiste des logiciels de conception 3D, s’est associée au Musée des Beaux-Arts de Boston pour mettre au point une reconstitution en trois dimensions du plateau de Gizeh, désormais accessible sur internet.

Lawrence Berman, conservateur des antiquités égyptiennes au Museum of Fine Arts de Boston, explique que : « La puissance de la 3D permet de découvrir et d'explorer le plateau de Gizeh tel qu'il était au temps des anciens Egyptiens, ce qui est tout simplement impossible à faire aujourd'hui avec les objets qu'abritent les musées du monde entier ». Ainsi, bien que « les ravages de l'érosion, les pillages et l'extension de la cité (aient) à jamais modifié l'aspect originel » du plateau de Gizeh, il est possible pour les visiteurs du site Giza 3D de se promener dans la nécropole, de visiter les tombes, les galeries et les chambres funéraires, ainsi que de pénétrer dans les pyramides de Khéops et de Mykérinos.

D’après l’AFP, la reconstitution en 3D est également destinée aux musées, ainsi qu'au monde de l'éducation et de la recherche. Les institutions pourront l'utiliser pour créer des salles immersives dans le cadre d’expositions temporaires ou permanentes, à l’instar du département d'égyptologie de l'Université de Harvard, déjà doté d'une salle immersive reconstituant Gizeh. Lawrence Berman ajoute que la technologie 3D « bouleverse durablement la façon dont l'Egypte ancienne - et tout site historique d'une manière générale - peuvent être présentés aux élèves et aux étudiants », qui grâce au projet, peuvent désormais accéder à des photos, carnets de fouille, cartes et autres archives collectées au fil des expéditions archéologiques.

Une partie des merveilles de l’Egypte ancienne devrait ainsi se dévoiler progressivement aux internautes. Peter De Manuelian, titulaire de la chaire d'égyptologie de l'université de Harvard, a précisé au Figaro que : « Le contenu évolue en permanence au fur et à mesure de l'avancement de nos connaissances […] pour l'heure, moins de 10 % du site a été reconstitué, nous avons des années de travail devant nous.»

Légende photo

Les Pyramides de Gizeh - © Photo : Ricardo Liberato - 2006 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque