Vendredi 13 décembre 2019

La famille du président Eisenhower s’oppose à la construction de son mémorial conçu par Frank Gehry

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 février 2012 - 415 mots

WASHINGTON (ÉTATS-UNIS) [08.02.12] – Le mémorial dédié au 34e président des États-Unis Dwight D. Eisenhower et dessiné par l’architecte Frank Gehry devrait être élevé cette année. Mais la famille Eisenhower s’insurge contre l’image que va donner ce mémorial de son ancêtre et a décidé de retarder la réalisation du projet.

Dwight D. Eisenhower (1890-1969) est issu d’une famille modeste du Kansas. Il se surnommait lui-même « barefoot boy », le garçon aux pieds nus. Frank Gehry est parti de cette anecdote pour bâtir son projet de mémorial au président, qui doit s’élever à Washington. Le monument serait constitué d’une statue d’Eisenhower âgé de 8 ans regardant deux bas-reliefs représentant les événements importants de sa vie d’adulte. Derrière l’ensemble sculptural, de grandes tapisseries de métal tendues illustrent ses plaines natales du Kansas ; y sont inscrits des extraits de ses plus célèbres discours.

Mais la famille d’Eisenhower refuse que leur ancêtre puisse être perçu comme un petit campagnard qui a réussi. « Il était chef d’état-major de l’armée [durant la Seconde Guerre mondiale] ; il fut deux fois président des États-Unis [1953-1961]. C’est pour ces rôles que l’Amérique lui montre de la gratitude, pas parce qu’il a été un jeune garçon avec un grand avenir devant lui », explique Susan Eisenhower, sa petite-fille, au New York Times. La famille veut qu’Eisenhower soit représenté en homme dans le plein accomplissement de ses actions héroïques et patriotiques. Susan Eisenhower indique qu’une statue de son aïeul enfant est déjà érigée dans un parc d’Abilène (Kansas), sa ville natale ; mais si une telle image peut être appropriée ici, elle ne l’est pas dans la capitale américaine.

La famille a rendu l’affaire publique le mois dernier, réalisant que le projet avançait à grands pas. En effet, la United States Commission of Fine Arts a déjà approuvé le mémorial de Frank Gehry, complimentant « le traitement artistique » qui « transformera le site et la perception des immeubles fédéraux adjacents ». La construction du mémorial coûtera 112 millions de dollars (85 millions d’euros) et celui-ci sera inauguré le jour du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 2015.

Frank Gehry aurait assuré à la famille qu’il était ouvert au dialogue pour les décisions liées au mémorial. Si l’architecte ne s’est pas encore exprimé sur le sujet, d’autres personnalités et associations, telle que la National Civic Art Society, ont rejoint la cause familiale. Il y a déjà quelques années, les familles de Théodore Roosevelt et de George Washington avaient déjà fait obstacle à la construction de mémoriaux pour leurs aïeux.

Légende photo

Maquette du futur Mémorial Dwight D. Eisenhower, sur un projet de Frank Gehry - photo Eisenhower Memorial Commission - 2010

Pour en savoir plus : www.eisenhowermemorial.org

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque