Mardi 11 décembre 2018

Fin du litige entre Franck Gehry et le Massachusetts Institute of Technology

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 avril 2010 - 239 mots

CAMBRIDGE (ETATS-UNIS) [16.04.10] – Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et le cabinet d’ architecture Franck Gehry viennent de conclure un accord à l’amiable concernant un litige qui les opposait pour défauts de construction. La poursuite est rejetée.

Le MIT et Franck O. Gehry & Associates ont finalement trouvé une solution au différend qui les opposait sur les défauts liés à la construction du Ray et Maya Stata Center, un bâtiment complexe du département des sciences du campus universitaire de Cambridge conçu en 2004 par l’architecte Franck Gehry, a-t-on appris du Chicago Tribune.

L’affaire débute en octobre 2007 lorsque le MIT poursuit le célèbre architecte Franck Gehry alléguant de graves lacunes et défauts dans la conception du Stata Center. Parmi les problèmes exposés : des fuites dans tout le bâtiment, des moisissures sur les façades en brique, des fissures dans la maçonnerie et un problème de drainage dans l’amphithéâtre.

A l’époque, Franck Gehry avait déclaré que ce genre de problèmes était inévitable dans la construction de bâtiments complexes.

Trois ans plus tard, le journal étudiant du MIT annonce que l’université a trouvé un accord à l’amiable au conflit et qu’elle abandonne ses poursuites contre l’architecte et les constructeurs du bâtiment y compris la Beacon Skanka Construction, aujourd’hui connu sous le nom de Skanka USA Inc.

Les deux parties ont cependant refusé de révéler plus de précisions sur les modalités de l’accord, mais selon Gehry, il n’y a pas d’argent en jeu.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque