Dimanche 29 novembre 2020

Jean Nouvel veut construire 5 tours sur l’île Seguin

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 juin 2011 - 460 mots

PARIS [16.06.11] - L'architecte Jean Nouvel prévoit de construire sur l'île Seguin à Boulogne-Billancourt cinq hautes tours, quatre seront des immeubles de bureau et la cinquième un hôtel. Le conseil municipal de Boulogne-Billancourt se réunit jeudi 16 juin pour voter le PLU.

« Nous pensons l’île Seguin comme une petite ville dont le skyline est travaillé », explique Jean Nouvel. « Ce sera le premier projet du Grand Paris », poursuit l'architecte qui vient de préciser ses projets. Il s’agit de cinq tours, surplombées de terrasse-jardins à la manière d'une « nouvelle Babylone ». Leur hauteur, prévue à l’origine de 150 mètres, devrait être réduite de 20% après discussion avec les riverains.

Mais déjà les premières critiques se font déjà entendre. L'ex-premier adjoint au maire de Boulogne-Billancourt, Thierry Solère, accuse le projet de défigurer l'île. Il propose l'organisation d'un référendum local.

L’aménagement de l’île Seguin est loin d’être un long fleuve tranquille. L'île Seguin a été occupée de 1929 à 1992 par les fameuses usines Renault. En 2005, l'homme d'affaires François Pinault renonce à y installer sa fondation d'art contemporain sur l'île.

En juillet 2008, Pierre-Christophe Baguet, nouvellement élu maire de Boulogne-Billancourt, présente un nouveau projet pour l'île Seguin, très centré sur la culture.

En juillet 2009, Jean Nouvel est nommé coordonnateur des projets sur l'île Seguin. En 2010 il dévoile les grandes lignes du projet, et alors que le conseil municipal de Boulogne doit voter jeudi 16 juin 2011 la révision du PLU (Plan Local d'Urbanisme), il vient de fournir plus de détails sur le futur aménagement.

Le projet est riche en équipements culturels : un pôle musical, avec salles de concert et conservatoire, sera implanté à la pointe aval. Un pôle arts plastiques lui fera pendant de l'autre côté, avec la probable installation de la Fondation Cartier et la création d'une halle des arts. Au centre de l'île, un bloc sera consacré au cinéma. Pathé devrait y construire un complexe de 16 salles. Le cirque Bouglione et le cirque du Soleil devraient s'installer dans une structure fixe.

Conçu par le paysagiste Michel Desvigne, un long jardin, couvert d'une verrière amovible, parcourra l'île sur 600 mètres côté Meudon.

Une galerie traversera l'île dans sa longueur, côté Boulogne. Elle devait accueillir la Maison de l'histoire de France, mais Nicolas Sarkozy a finalement retenu le site parisien des Archives nationales.

Une rue commerçante est prévue mais il n'y aura pas de logements sur l'île, destinée à être un lieu de sortie le soir. Il y aura cependant des résidences pour étudiants ou artistes. Seuls les véhicules propres pourront y circuler. L'accès à l'île en transports en commun, difficile aujourd'hui, devrait être facilité avec le chantier du Grand Paris.

La première pierre devrait être posée en 2013 pour une livraison en 2018.

Légende photo

Ile Seguin, vu de l'amont (Île St-Germain), montrant la Daydé et Seibert ponts (ancienne usine Renault) - © photo Gede - 2008 - Licence CC BY 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque