Dimanche 20 septembre 2020

Irina Bokova reconduite pour 4 ans à la direction Générale de l’UNESCO

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 octobre 2013 - 265 mots

PARIS [08.10.13] – Les 58 membres du Conseil exécutif de l’UNESCO ont proposé vendredi 4 octobre de reconduire à sa tête l’actuelle directrice à l’organisation.

Irina Bokova, candidate à sa propre succession, a été proposée vendredi 4 octobre pour un deuxième mandat de 4 ans par les membres du Conseil exécutif de l’Unesco. Elle a recueilli la majorité des voix à savoir 39 contre 13 pour son rival Rachad Farah (Djibouti), tandis que Joseph Maïla (Liban), n’a mobilisé que 6 voix.

Cette proposition du Conseil exécutif doit être soumise le 12 novembre à l’approbation de la Conférence Générale de l’UNESCO qui rassemble les représentants des 195 Etats membres de l’organisation, prévue en novembre 2013 à Paris.

Irina Bokova a sans doute pu compter sur le soutien de la France et du deuxième groupe régional d’Europe de l’Est composé du Caucase, de la Russie, et de certains états d’Asie centrale, malgré un bilan mitigé et une gestion pointée du doigt par un rapport de la Cour des Comptes française. Nommée en 2009, elle avait dû il est vrai faire face à une situation financière difficile, en perdant près de 30 % de son budget quand les Etats-Unis ont suspendu leur contribution le 31 octobre 2011, contestant l’entrée de la Palestine en qualité de membre de l’UNESCO.

Diplomate de formation, Irina Bokova est née à Sofia, en Bulgarie en 1952. Avant d’être nommée à la tête de l’UNESCO en 2009, elle a été ambassadrice de Bulgarie en France et déléguée permanente auprès de l’UNESCO. Diplomate de carrière, elle a aussi été ministre des Affaires Etrangères de Bulgarie.

Légende photo

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO depuis le 15 novembre 2009 - © UNESCO/Michel Ravassard - Courtesy UNESCO

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque