Vendredi 23 février 2018

Photographie

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 juin 2010

Sebastiao Salgado et Photographier l’architecture.

Sebastiao Salgado

LAUSANNE - Après le Centre national de la photographie à Paris, "a Main de l’homme" poursuit son périple mondial en Suisse. Sebastiao Salgado, Brésilien né en 1944, économiste avant de devenir photographe, a voulu immortaliser les derniers travailleurs manuels de la planète : chercheurs d’or au Brésil, cheminots ou sidérurgistes en France, mineurs en Inde, pêcheurs en Sicile, cueilleurs de thé au Rwanda… "Ces photographies racontent l’histoire d’une époque,  dit Salgado, elles offrent une sorte d’archéologie visuelle d’une ère que l’Histoire connaît sous le nom de révolution industrielle." Membre de l’agence Magnum, Sebastiao Salgado a mené pendant six ans un travail de Titan. Ses reportages sur la famine au Sahel l’avaient révélé. Depuis, un phénomène Salgado s’est créé. Il est le seul photographe, avec Richard Avedon, à bénéficier des mannes de Kodak, un million de dollars. Son livre, dont la version française est parue aux éditions La Martinière, a connu un succès sans précédent, appelant un retirage.

Photographier l’architecture

PARIS - Le Musée des monuments français conserve plus de 200 000 tirages photographiques. Pour la première fois, il en expose une sélection sous le thème "Photographier l’architecture, 1851 - 1920". Cette collection trouve sa source, en particulier, dans les archives de la Commission des monuments historiques. Celles-ci détenaient la première commande passée par l’État en 1851 à des photographes, la Mission héliographique. Baldus, Le Secq, Le Gray et Mestral répondirent à l’appel. Parallèlement, le musée recevait un tirage de chaque négatif acheté par la Commission des monuments historiques, comme. ceux d’Eugène Atget : quelque 15 000 épreuves originales acquises entre 1898 et 1920. De ce fonds, 180 pièces sont montrées au public autour de neuf thèmes se rattachant à l’histoire de la collection, Une vision monumentale, la Tentation du pittoresque, la Découverte de l’Orient, Vers le XXe siècle, etc.

Sebastiao Salgado

Musée de l’Élysée, jusqu’au 29 mai.

Photographier l’architecture

Musée national des monuments français, place du Trocadéro 75016 Paris, jusqu’au 20 juin. L’exposition sera ensuite présentée au Palais Longchamp à Marseille, du 1er juillet au 1er septembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°2 du 1 avril 1994, avec le titre suivant : Photographie

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque