Lundi 17 décembre 2018

Festival

Metz sous une bonne étoile

Festival - Jusqu’au 16 septembre 2018

Par Stéphanie Lemoine · L'ŒIL

Le 29 août 2018 - 274 mots

Quatre parcours artistiques – pierres numériques, street art, jardins, plus un focus dédié au sculpteur allemand Robert Schad, trois cents artistes invités et un budget dépassant les deux millions d’euros : pour la deuxième édition de « Constellations », Metz a vu grand, très grand.

Une ambition à la hauteur des attentes placées dans le festival : conforter l’image projetée sur la ville par l’ouverture du centre Georges Pompidou et valoriser le patrimoine ancien pour attirer touristes et nouveaux résidents, revivifier l’économie locale au contact de la « frenchtech » et d’une offre culturelle 2.0, signaler la vocation européenne de la métropole. Ce triple objectif dicte la programmation de l’événement : entre mapping vidéo, sculptures et installations monumentales dans l’espace public, ou occupation par des street artists d’édifices religieux désacralisés, l’ensemble peut parfois donner le sentiment au visiteur qu’on cherche à lui en mettre plein la vue. Non sans efficacité, d’ailleurs : au gré des divers parcours, certaines œuvres signalent leur pleine capacité à conjuguer audace, poésie et mise en lumière du riche patrimoine messin. Parmi elles, c’est d’abord Alter Lux Animae de Yann Nguema qu’on retient. Version remaniée d’une proposition déjà présentée en 2017, cet impressionnant mapping vidéo remodèle à son gré la cathédrale Saint-Étienne et en soumet l’architecture à toutes sortes de distorsions. Autres belles surprises : le Bestiaire céleste de Jérémie Bellot, qui projette sur le dôme du Musée de la cour d’or nuages, constellations, pluies d’étoiles et symboles célestes, l’Environnement chromatique de Carlos Cruz-Diez devant le centre Georges Pompidou ou encore Astrolab de Taroe et Opéra à la chapelle Saint-Pierre-aux-Nonnains, où les deux street artists déploient dans l’ombre un travail ciselé autour du vitrail.

« Constellations »,
divers endroits à Metz (57), www.constellations-metz.fr

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°715 du 1 septembre 2018, avec le titre suivant : Metz sous une bonne étoile

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque