Art contemporain

PHOTO

L’Italie de Plossu et de Granet

Par Christine Coste · Le Journal des Arts

Le 23 juin 2022 - 570 mots

AIX-EN-PROVENCE

Le Musée d’Aix-en-Provence propose un dialogue inattendu entre le photographe d’aujourd’hui et le peintre d’hier autour du paysage italien.

Bernard Plossu, Spilimbergo, 2008, tirage au procédé Fresson, 40 x 60 cm, collection particulière. © Bernard Plossu
Bernard Plossu, Spilimbergo, 2008, tirage au procédé Fresson, 40 x 60 cm, collection particulière.
© Bernard Plossu

Aix-en-Provence. En 2012, Bernard Plossu révélait au Musée Granet une centaine de photographies inédites sur la montagne Sainte-Victoire. Dix ans plus tard, une autre centaine de photographies tout aussi inédites, cette fois sur l’Italie, est mise en parallèle avec des dessins, lavis et aquarelles de François Marius Granet (1775-1849) issus de ses deux séjours dans la Péninsule : le premier de 1802 à 1824, le second de 1829 à 1830. « Deux siècles séparent Bernard Plossu de François Marius Granet. Pourtant on relève beaucoup de liens entre eux : la même approche du cadrage et des effets d’ombre et de lumière, et la même sobriété et attention portée aux détails. C’est ce jeu-là qui nous a paru intéressant », explique Bruno Ely, conservateur en chef et directeur du musée, co-commissaire de l’exposition avec Paméla Grimaud, conservatrice.

C’est la découverte par Bernard Plossu d’un petit paysage peint de Granet dans les salles d’exposition puis des œuvres sur papier détenues par l’institution qui, de fil en aiguille, a conduit à cette exposition. On pouvait craindre que celle-ci soit une recherche de similitudes. Il n’en est rien, même si elle ne se l’interdit pas à deux ou trois reprises dans des vues sur des sites antiques de Rome. Il s’agit avant tout d’un dialogue d’une grande harmonie sur le lien des deux artistes à l’Italie autour du paysage naturel, patrimonial ou urbain. On connaît l’attachement de Bernard Plossu à l’Italie, objet de plusieurs expositions et ouvrages. En préambule à l’exposition, les douze livres réalisés depuis 1988 le rappellent (auxquels s’ajoute le catalogue de l’exposition, édité par Filigranes). En particulier celui sur Naples cosigné avec Françoise Nuñez, l’épouse de Bernard Plossu, décédée le 24 décembre dernier et autrice de tous les tirages noir et blanc de l’exposition, excepté les tirages Fresson en couleurs. La variété des gris, leur finesse et le format miniature des photographies s’harmonisent aux lavis et dessins de Granet et participent à l’impression de fluidité du parcours, le portrait de la photographe allongée sur un lit à Rome, le visage souriant, s’inscrivant discrètement en dédicace. Cette photo, baptisée Italie Discreta, a donné son titre à l’exposition, comme pour signifier que l’effet n’est ici pas recherché. « En Italie, une très belle photo n’est pas une bonne photo », souligne Bernard Plossu, dont l’installation à La Ciotat (Bouches-du-Rhône) depuis le début des années 1990 fut choisie « en raison de sa proximité avec l’Italie ». « Le besoin de voir Rome en noir et blanc, et dans des ciels plutôt gris, puise peut-être dans mon désir de rendre hommage au néoréalisme et au cinéma italien en noir et blanc, dit-il. […] Mais si je dois résumer mon amour pour l’Italie, en fait le cinéma vient en troisième place après la littérature et la peinture. Si près de 99 % de mes lectures ne concernent que des livres italiens, c’est parce que je retrouve les décors où j’ai été, où j’irai peut-être bientôt car je suis dans mes photos, que ce soit dans un polar de [Andrea] Camilleri ou dans un classique de [Vincenzo] Consolo. Chez l’un et l’autre je retrouve l’ambiance de mes photos. » Si on ignore toujours quelles furent les lectures de Granet, une sélection de livres d’auteurs italiens du XXe siècle, issus de la bibliothèque de Bernard Plossu, donne à cet égard autant de repères que d’envies de lecture.

Plossu-Granet. Italia Discreta,
jusqu’au 28 août, Musée Granet, 18, rue Roux-Alphéran, 13100 Aix-en-Provence.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°591 du 10 juin 2022, avec le titre suivant : L’Italie de Plossu et de Granet

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque