Dimanche 12 juillet 2020

Insolite - Justice

Le tribunal administratif de Berlin autorise l’ouverture du musée des Körperwelten qui expose des cadavres « plastinés »

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 décembre 2014 - 401 mots

BERLIN / ALLEMAGNE

BERLIN (ALLEMAGNE) [22.12.14] – Le musée des Körperwelten, qui doit exposer des corps humains « plastinés » dans le socle de l’Antenne de télévision s’élevant sur la célèbre Alexanderplatz, a reçu le feu vert du tribunal administratif de Berlin, en dépit du rejet par le maire du district Mitte en juillet dernier et de la controverse à son sujet.

A la surprise générale, Gunther von Hagens a remporté une victoire face au district berlinois Mitte qui s’opposait à son projet. La décision du tribunal administratif de Berlin vendredi 19 décembre 2014 autorise en effet que les corps et autres artefacts formés à partir d’organes humains, conservés selon la technique de plastination développée par Von Hagens soient exposés dans la base de l’Antenne de télévision, emblème de la capitale allemande surplombant l’Alexanderplatz. Une autorisation administrative pour sa réalisation ne serait pas nécessaire.

Le maire du district berlinois Mitte avait, en juillet 2014, rejeté le projet de Gunther von Hagens qui avait pourtant reçu un permis de construire le 15 avril. L’interdiction du maire s’appuyait sur le paragraphe 14 de la « loi d’inhumation » berlinoise qui stipule que « les cadavres ne peuvent pas être exposés en public ». Si les « plastines » de Gunther von Hagens, composées de 70 % de matière artificielle, demeurent considérées comme des cadavres humains, elles reçoivent de la part du législateur un traitement particulier : selon lui, la loi d’inhumation existe avant tout pour assurer que les obsèques d’un défunt se fassent dans les plus brefs délais. Les « plastines », qui ne se purifieront plus, n’ont à son sens pas vocation à être enterrées. De nombreuses voix se sont élevées, notamment de la part de représentants ecclésiastiques qui déplorent cette décision, dénonçant une atteinte à la dignité humaine. Le maire du district de Mitte envisage quant à lui de faire appel.

Gunther von Hagens est à l’origine de dix-neuf expositions, très célèbres en Allemagne sous le titre « Körperwelten », qui furent à chaque fois vivement critiquées. C’est également cet anatomiste allemand qui est derrière l’exposition itinérante « Our Body, à corps ouvert », qui avait été interdite à Paris en 2009 puis définitivement interdite sur l’ensemble du territoire français en septembre 2010.

L’ouverture du musée berlinois est prévue pour janvier 2015. Vingt corps plastinés ainsi que 200 artefacts y seront exposés sur une surface d’environ 1 200 m2.

Qu'est-ce que la plastination ?

 

 

En savoir plus
Consulter le site Internet www.koerperwelten.com

Légende Photo :
Exposition "Körperwelten" - © Photo Paul Stevenson - 2008 - Licence CC BY 2.0

Thématiques

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque