Art contemporain

Zurich (Suisse)

Kader Attia : l’art et la mémoire

Kunsthaus - Jusqu’au 15 novembre 2020

Quel avenir pour le corps et l’objet « post-colonial » ? C’est l’essence du questionnement de Kader Attia, dont le travail est présenté pour la première fois en Suisse alémanique.

Au cœur du parcours, une installation vidéo, Les Entrelacs de l’objet (2020), qui a fait l’objet d’une commande spéciale du Kunsthaus de Zurich : face à l’écran de projection où les protagonistes (historiens de l’art, psychanalystes, philosophes) débattent de la question de la restitution des biens culturels extra-européens, se dresse une armée de moulages de statuettes africaines – dont les originaux sont conservés au Quai Branly –, mimant l’attente ou peut-être la menace. Il est aussi question d’« appropriation » et de « réappropriation », notions appliquées ici tant au domaine de l’architecture moderne et à ses emprunts africains pendant la colonisation qu’à la mise en scène d’objets rituels du continent noir dans les musées européens. Autre terme-clé à l’ambiguïté chère à l’artiste français d’origine algérienne, la « réparation » est explorée dans un sens non seulement littéral avec une installation de céramiques fêlées et grossièrement recollées (Untitled, 2020), mais aussi par analogie avec la réparation chirurgicale des « gueules cassées » de la Première Guerre mondiale. L’imposante série exposée de bustes en bois de soldats au visage défiguré, Culture, Another Nature Repaired (2014-2020), a été réalisée par l’artiste au Sénégal. Collages, photographies, vidéos, sculptures et installations : une variété de modes d’expression que Kader Attia utilise pour une démonstration cohérente et maîtrisée où l’activisme n’est jamais loin. L’exposition débute avec une vue panoramique de barre HLM de banlieue parisienne et se clôt par une vidéo de débats dans le cadre de la crise des Gilets jaunes. Une actualité de propos qui suscite l’intérêt et la curiosité du public zurichois dans une Suisse où le passé colonial fait pourtant défaut.

« Kader Attia. Remenbering The Future »,
Kunsthaus Zurich (Suisse), kunsthaus.ch

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°737 du 1 octobre 2020, avec le titre suivant : Kader Attia : l’art et la mémoire

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque