Art contemporain

Une sculpture de Noguchi rejoint la collection de la Maison Blanche

Par Alice Fiedler · lejournaldesarts.fr

Le 25 novembre 2020 - 397 mots

WASHINGTON / ÉTATS-UNIS

Melania Trump a inauguré l’installation d’une sculpture d’Isamu Noguchi dans le jardin des roses de la Maison Blanche.

Isamu Noguchi, Floor Frame, 1962, à la Maison Blanche le 21 novembre 2020. © Andrew Caballero-Reynolds / AFP
Isamu Noguchi, Floor Frame, 1962, à la Maison Blanche le 21 novembre 2020.
© Andrew Caballero-Reynolds / AFP

Alors que Donald Trump a enfin donné son feu vert pour le processus de transition du pouvoir à la future administration Biden, sa femme Melania a inauguré une sculpture de Isamu Noguchi (1904-1988) dans le jardin des roses de la Maison Blanche, vendredi 20 novembre 2020. Floor Frame (1962) est la première œuvre d'un artiste asiatique-américain à entrer dans la collection nationale. Elle a été choisie par la First Lady et acquise par The White House Historical Association, pour 125 000 dollars (105 000 euros) lors d'une vente de Sotheby's en mars.

« Cette sculpture ne démontre pas seulement la diversité du meilleur art de notre nation, mais souligne également les magnifiques contributions des artistes américains d'origine asiatique au paysage culturel de notre pays, » a déclaré Melania Trump.

La sculpture de bronze présente une forme géométrique abstraite, anguleuse, qui semble sortir du sol, s'y enfoncer, puis en ressortir. Isamu Noguchi avait pensé Floor Frame comme « l’intersection d'un arbre et du sol » et souhaitait « reconnecter les spectateurs à la planète ».

Isamu Noguchi est né à Los Angeles d’une mère américaine et d’un père japonais. Il passe son enfance au Japon et retourne aux États-Unis à l'adolescence. Lorsque des milliers de Japonais américains sont internés dans des camps durant la Seconde Guerre mondiale, il s’y fait enfermer volontairement pendant sept mois, comme un acte militant. Son œuvre artistique comprend aussi des décors de théâtre et du mobilier design. Il est entre autres l’auteur du jardin japonais du siège de l’Unesco à Paris.

L’inauguration de sa sculpture peut surprendre, en vue de l’intérêt minime de Donald Trump pour la culture et la fin prochaine de son mandat. Melania Trump n’est pas la première First Lady à faire entrer une œuvre dans la collection de la Maison Blanche. Avant elle, Michelle Obama avait acquis un tableau d'Alma Thomas (1891-1978), la première œuvre d'une artiste noire, et Hillary Clinton avait sélectionné une œuvre de Georgia O'Keeffe (1887-1986).

La collection de la Maison Blanche a été officiellement créée lors de la création de la White House Historical Association en 1961 par Jacqueline Kennedy. Depuis, elle n’a cessé de croître. Sous la direction d'une équipe de conservateurs, elle compte à ce jour plus de 500 œuvres sélectionnées pour leur importance historique et culturelle.
 

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque