Mercredi 26 février 2020

Prix

Loewe lance l’édition 2020 de son prix 

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 7 février 2020 - 382 mots

MADRID / ESPAGNE

La maison espagnole de prêt à porter de luxe a dévoilé les noms des trente finalistes de la quatrième édition de son prix.

Tobias Mohl
Tobias Mohl, Black Twill Collection, verre et bois. L'artiste fait parti des finalistes du Loewe Craft Prize 2020.
© Loewe Foundation.

La Loewe Foundation a indiqué le nom des candidats à l’édition 2020 de son prix qui récompense « la création d’une pièce ou d’une série originale, inédite et innovante dans sa réactualisation d’un savoir-faire dans le domaine des arts appliqués ». Cette distinction est accompagnée d’un chèque de 50 000 euros.

Les travaux des finalistes seront exposés au Musée des arts décoratifs de Paris du 21 mai au 18 juillet prochain, tandis que le lauréat sera annoncé le 19 mai.

Le prix vise à reconnaître l’importance de l’artisanat dans le monde de la culture et de mettre en valeur le travail des artisans. Les finalistes, issus de dix-huit pays différents, ont été choisis parmi 2 920 candidats (soit 15 % de plus que l’année dernière) et sont spécialisés dans différents domaines : céramique, reliure, laque, bijouterie, bois ou encore cuir.

Pour Anatxu Zabalbeascoa, secrétaire exécutive de la Loewe Foundation : « Le prix de cette année est plus international que jamais, et les œuvres sélectionnées montrent une conversation entre les continents et les générations. » Parmi les finalistes, on relève le sculpteur français Marc Ricourt, qui pratique le tournage sur bois.

Pour l’édition 2020, dix experts se sont réunis à Madrid pendant deux jours afin d’examiner toutes les candidatures et d’identifier les travaux les plus remarquables en termes « de compétences, d’innovation et de vision artistique. »

Le jury était composé de douze personnalités du monde du design, de l’architecture, du journalisme et des musées, dont le laqueur japonais Gentaz Ishizuka, lauréat du prix Loewe 2019 et Olivier Gabet, directeur général adjoint du Musée des arts décoratifs.

La maison Loewe était surtout connue dans le milieu culturel pour son prix annuel international de la poésie jusqu’à l’arrivée, en 2013, du designer irlandais Jonathan William Anderson à la direction artistique qui a donné naissance en 2017 au Loewe Fondation Craft Prize.

Ce prix a été conçu pour souligner les origines de la maison, qui a vu le jour en 1846, lorsque Heinrich Roessberg Loewe, un artisan allemand, est arrivé en Espagne et a établi son atelier de pelleterie au centre-ville de Madrid. « L’artisanat est l’essence de Loewe. C’est là que réside notre modernité, et elle sera toujours significative », a déclaré Anderson.

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque