Mercredi 8 juillet 2020

Centre d'art

L’Espace de l’Art Concret labellisé Centre d’art contemporain d’intérêt national

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 11 février 2020 - 295 mots

MOUANS-SARTOUX / ALPES-MARITIMES

Le centre d’art contemporain, situé à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), est le vingt-septième à obtenir le label. 

Entrée du nouveau bâtiment d'exposition de l'Espace de l'Art Concret à Mouans-Sartoux. © Photo Jean-Pierre Dalbéra, 2019, CC BY 2.0.
Entrée du nouveau bâtiment d'exposition de l'Espace de l'Art Concret à Mouans-Sartoux.

Le ministère de la Culture a attribué à l’Espace de l’Art Concret, dans les Alpes Maritimes, le label « Centre d’art contemporain d’intérêt national » (CACIN). Créé en 1990 et doté d’une collection d’art abstrait, le centre offre au public un ensemble de plus de 700 œuvres, composé en partie de la donation de l’artiste Gottfried Honegger (décédé en 2016) et de sa femme Sybil Albers (décédée en 2019). 

Les deux collectionneurs souhaitaient rendre accessible au public leur collection d’œuvres d'art, classée Trésor National et mise en dépôt à Mouans-Sartoux de 1990 à 2000, à condition qu'un bâtiment soit construit pour la valoriser. Les architectures suisses Gigon & Guyer remportent le concours lancé pour la création du bâtiment, qui est inauguré le 26 juin 2004. 

Par la suite, de nombreuses donations sont venues enrichir la collection initiale, notamment de l’artiste et peintre française Aurelie Nemours, de Lanfranco Bombelli et de Gilbert et Catherine Brownstone. 

Les collections sont désormais réparties entre le château du XVIe siècle de Mouans-Sartoux et le bâtiment contemporain, dans un parc réaménagé par Gilles Clément. 

L’espace de l’Art Concret accorde une grande importante à la sensibilisation du public à l’art, notamment à travers ses ateliers pédagogiques. En 2008, il reçoit le « Prix européen du projet culturel » pour l’inscription européenne de son projet ainsi que son engagement en faveur de l’éducation artistique.

Prévu par la loi « Création et Patrimoine » de 2016, le label Centre d’art contemporain d’intérêt national garantit aux institutions concernées le soutien de l’État et son accompagnement dans « la création, production et diffusion des arts visuels contemporains.  

Attribué pour la première fois au centre d’art Passerelle à Brest en janvier 2018, le label compte aujourd’hui 27 bénéficiaires

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque