Mercredi 29 septembre 2021

Centre d'art

Les Abattoirs de Nice réhabilités en ateliers d’artistes

Par Chloé Redon · lejournaldesarts.fr

Le 25 mars 2015 - 335 mots

NICE (PACA) [25.03.15] – Christian Estrosi, député-maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d’Azur, a dévoilé le plan d’aménagement des Abattoirs en ateliers d’artistes.

Les Abattoirs de Nice sont actuellement réhabilités pour accueillir des artistes plasticiens et des compagnies d’art vivant. Vendredi 20 mars 2015, Christian Estrosi, député-maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d’Azur, a présenté les trois étapes d’une transformation qui a débuté en février 2015. Le coût de l’opération supporté par la ville de Nice s’élève à 1,5 million d’euros.

Les deux premières phases de travaux permettront d’aménager 1 500 m² de bâtiment en vingt-neuf nouveaux ateliers d’artistes et 1 900 m² de locaux neufs en salles dédiées au spectacle vivant. Elles serviront aussi à créer des espaces mutualisés tels que des salles de travail et des lieux de vie. La troisième phase consistera à édifier un bâtiment de 5 000 m² comprenant un incubateur, une pépinière, un hôtel d’entreprises culturelles, une bibliothèque et une salle de concert.

Christian Estrosi veut également dédier un espace d’exposition à la mémoire des Abattoirs. Construits de 1957 à 1967, ils ont été les témoins de la vie ouvrière et industrielle locale. En 1999, ils ont été transformés en espaces de stockage. La superficie qu’ils offrent est pourtant un atout majeur pour la création artistique : 2,25 hectares de parcelle, 17 000 m² de bâti existant et 20 000 m² de construction nouvelle envisageable. A partir de 2008, les autorités publiques ont donc décidé de sauvegarder ces Abattoirs, d’y aménager les premiers ateliers à destination du collectif La Station et de reconsidérer l’avenir du site.

Le projet « Chantier Sang neuf », mené par la comédienne Sophie Duez, a entraîné l’organisation de nombreuses manifestations artistiques au sein des Abattoirs. Des artistes tels que Daniel Buren ou Didier Faustino ont ainsi réalisé des pièces de design éphémère pour le site. Fin 2015, ce seront finalement vingt-neuf plasticiens et le collectif de l’Entrepont qui investiront les Abattoirs prêts pour une nouvelle vie.

Légende photo

Le Chantier Sang Neuf, vue des abattoirs de Nice © courtesy Ville de Nice / photo David Boureau

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque