Vendredi 26 février 2021

Centre d'art - Photographie

PHOTO

Le « Collège international de la photographie du Grand Paris » ira finalement à Bry-sur-Marne

Par Christine Coste · Le Journal des Arts

Le 27 janvier 2021 - 344 mots

BRY-SUR-MARNE

Le centre d’art sur la photographie devait initialement s’installer à Ivry-sur-Seine, en proche banlieue parisienne.

Site de la Propriété Daguerre à Bry-sur-Marne. © DR
Site de la Propriété Daguerre à Bry-sur-Marne.
© DR

Val-de-Marne. Le Collège international de la photographie du Grand Paris (CIPGP) ne s’installera finalement pas dans l’ancienne usine de traitement des eaux d’Ivry-sur-Seine comme cela était prévu dans le plan de réaménagement du site. Ce plan était porté par le promoteur immobilier Quartus et l’architecte Wang Shu (lauréats en 2016 de l’appel à projet « Réinventer la Seine » lancé par la Mairie de Paris). L’idée de ce Collège était née après que le photographe graphiste Xavier Point, partie prenante dans le projet Quartus, avait sollicité Michel Poivert, professeur d’histoire de l’art et de la photographie à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Deux facteurs concomitants sont à l’origine du changement de lieu d’implantation : « La lenteur du projet d’aménagement du site d’Ivry, entre cinq et dix ans, un délai bien trop long compte tenu des différentes actions de préfiguration que nous menons depuis deux ans en Île-de-France, et la proposition de la Ville de Bry-sur-Marne, en février 2020, d’installer le Collège international de la photographie dans la demeure de Daguerre, rachetée par la municipalité », explique Michel Poivert, devenu depuis le président du Collège.

La proposition faite par la Ville de Bry-sur-Marne a résisté au changement de maire en juin. Le nouvel édile, Charles Aslangul (LR), a repris le projet de l’ancienne municipalité ainsi que celui de créer un vaste pôle image regroupant l’Institut national de l’image (INA), ses studios et l’ancienne propriété de Daguerre reconvertie en un lieu de transmission, de formation et d’expérimentation des métiers de la photographie et de leurs savoir-faire.

Une évaluation du coût des travaux de réhabilitation et des aménagements de la maison de Daguerre est en cours ; elle sera suivie d’une demande de subventions adressée à la Région Île-de-France, au Département et à l’État.

Pour l’heure, c’est une question de terminologie que se pose Michel Poivert : faut-il faire référence au « Grand Paris » ? « La question n’est pas tranchée. Si pour l’heure nous avons plusieurs ateliers en Île-de-France, au niveau institutionnel nous n’avons aucune connexion avec la Métropole du Grand Paris. »

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°559 du 22 janvier 2021, avec le titre suivant : Le « Collège international de la photographie du Grand Paris » ira finalement à Bry-sur-Marne

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque