Dimanche 5 juillet 2020

Politique

Le CIPAC et le réseau TRAM demandent le « dégel » des crédits des arts visuels

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 juillet 2012 - 226 mots

PARIS [19.07.12] – Le CIPAC et ses membres, associés au réseau TRAM ont publié une lettre ouverte à Aurélie Filippetti demandant le dégel budgétaire des arts visuels.

Le gel de 6 % des crédits de la culture annoncé en février 2012 avait inquiété les professionnels de la culture. Mais depuis le dégel de 23,5 millions d’euros par Aurélie Filippetti pour le spectacle vivant, les acteurs des arts visuels multiplient les appels au ministère de la Culture. Le 14 dernier, c’est le CIPAC (la Fédération des professionnels de l’art contemporain) et ses membres ainsi que le réseau TRAM qui ont signé une lettre ouverte à la ministre, parue dans le journal Libération.

Les signataires demandent une révision du gel budgétaire de 2012 « que le gouvernement maintient malgré les promesses de campagne de François Hollande de dégeler l’ENSEMBLE des crédits de la culture ». Ils expriment leur incompréhension face au « maintien dramatique » du gel budgétaire des arts visuels, qui représentent le plus petit pourcentage du budget de la culture soit 69 millions d’euros (en crédits de paiement), contre 719 millions pour le Spectacle vivant.

L’association nationale des écoles supérieures d’art (Andéa) avait déjà signé une lettre ouverte à la ministre le 5 juillet dernier. Le lendemain, le réseau TRAM publiait en ligne une alerte face à la réduction des crédits des domaines de la Culture.

Légende photo

"Lettre ouverte" parue dans Libération daté du 14 et 15 juillet 2012 - source www.cipac.net

Lire la lettre en PDF

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque