Disparition

Carolee Schneemann, performeuse

Par Pauline Fleury · L'ŒIL

Le 4 avril 2019 - 114 mots

Méconnue du grand public, Carolee Schneemann est décédée le 6 mars, à l’âge de 79 ans. 

Confrontée au sexisme du monde de l’art new-yorkais des années 1950, elle abandonne rapidement la peinture au profit d’une œuvre performée provocante. Pionnière du Body Art et de l’art féministe, elle met alors à bas les stéréotypes de la société américaine. Parmi ses performances les plus controversées figurent Meat Joy (1964), orgie de corps et de viande crus, et Interior Scroll (1975), dans laquelle elle extrait un rouleau de papier de son vagin. Sa première rétrospective n’arrive qu’en 1996 et sa véritable consécration devra attendre 2017, année où elle reçoit le Lion d’Or à la Biennale de Venise. 

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°722 du 1 avril 2019, avec le titre suivant : Carolee Schneemann, performeuse

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque