Lundi 16 septembre 2019

Après 17 ans de procédure, le musée Leopold de Vienne va récupérer un tableau de Schiele

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 juillet 2010 - 316 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [29.07.10] – Le Leopold Museum de Vienne va verser 19 millions de dollars aux héritiers d’une marchande d’art juive, au terme d’une longue procédure concernant un portrait d’Egon Schiele vendu sous la contrainte aux nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

C’est un procès commencé en 1993 qui vient de prendre fin. Le Musée Leopold de Vienne a accepté de payer 19 millions de dollars aux héritiers de l’ancienne propriétaire d’un portrait d’Egon Schiele pour récupérer le tableau, a annoncé à l’AFP le bureau du procureur de New York.

« Portrait de Wallly », une toile du peintre autrichien, Egon Schiele (1890-1918) représentant Valerie Neuzil, alias « Wally », modèle et maîtresse du peintre, était au centre d’un procès qui opposait le gouvernement américain au musée Leopold de Vienne, propriétaire du portrait depuis 1954.

En 1938, alors que l’Autriche est occupée par les troupes allemandes, Lea Bondi, propriétaire d’une galerie d’art à Vienne, avait été contrainte de vendre le tableau à un collectionneur nazi, un certain Friedrich Welz. En 1954, le portrait qui entre temps a changé plusieurs fois de propriétaire, est acquis par le Musée Leopold de Vienne, fondé par le collectionneur d’art autrichien, Rudolf Leopold, décédé le 29 juin dernier.

En 1997, le musée le prête au Museum of Modern Art (MoMA) de New York qui organise une rétrospective sur Schiele. Les autorités américaines, alertées par les héritiers de Bondi, saisissent l’œuvre. Commence alors une longue bataille judiciaire pour récupérer le tableau qui, pour le juge américain, a été volé.

Pour le procureur de New York, cette issue constitue une avancée supplémentaire vers la justice qui doit être rendue aux propriétaires d’œuvres d’art spoliés par les nazis. Cette affaire est caractéristique de la complexité juridique qui entoure les demandes de restitution de ces œuvres.

Avant de retrouver les cimaises du Musée Leopold, le portrait sera exposé au Museum of Jewish Heritage de New York.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque