Samedi 17 février 2018

Une vitrine pour l’art contemporain

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 février 2010

Créé en 1977, le Hong Kong Arts Centre se consacre aux arts plastiques et à ceux du spectacle, ainsi qu’à la littérature, au film, à la vidéo et à l’éducation, Organisme indépendant de droit public, à but non lucratif, ce centre ne reçoit pas de subventions régulières de la part du gouvernement.

Il vit pour l’essentiel de ses droits d’entrée, du mécénat et des revenus qu’il tire de la location de bureaux. Son budget annuel s’élève à environ 20 millions de dollars HK (13 millions de francs), toutes activités confondues. Le centre héberge les galeries Pao Sui Loong et Pao Yue, deux des principaux espaces d’exposition consacrés aux arts plastiques à Hong Kong. Ces salles ne présentent pas de collections permanentes mais font office de vitrines pour l’art contemporain.

En 1995, 58 000 visiteurs y ont découvert différents artistes contemporains locaux aussi bien qu’internationaux. Parmi les expositions prévues cette année : au mois de juillet, Zunzi, célèbre caricaturiste de Hong Kong, présentera son travail des dix dernières années ; du 20 septembre au 27 octobre, "Being China (being Hong Kong)" se penchera sur les images et les idées que les citoyens de Hong Kong se font de leur propre ville et de la Chine ; puis, du 2 au 23 décembre, plusieurs expositions donneront à voir des créations contemporaines en provenance de Taiwan.

Le Guggenheim Museum de New York devrait accueillir une importante exposition \"China : 5000 years,\" pendant l’été 1997. \"Splendeurs de la Chine Impériale\", chefs-d’œuvre du National Palace Museum de Taipei, présentés au Métropolitan jusqu’au 19 mai, pourrait avoir contribué à ouvrir la voie à d’autres expositions chinoises. 300 œuvres \"traditionnelles\" seront sélectionnées, certaines prêtées par des musées chinois, d’autres par des musées américains. 150 œuvres datant de 1850 à nos jours, seront exposées à la filiale de SoHo du Guggenheim . En échange, une exposition d’art moderne des collections du Guggenheim Museum circulera dans les musées de Pékin et de Shanghai.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°24 du 1 avril 1996, avec le titre suivant : Une vitrine pour l’art contemporain

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque