Numérique - People - Ventes publiques

Kate Moss

Les people en mal de notoriété se refont une image avec les NFT

Par Charles Roumégou · lejournaldesarts.fr

Le 15 avril 2021 - 396 mots

L’ex-mannequin Kate Moss veut faire parler d’elle en mettant aux enchères trois vidéos NFT, dont elle est le sujet.

Capture des trois vidéos NFT de Kate Moss : Sleep with Kate, Walk with Kate et Drive with Kate © Mitnft / Foundation
Capture des trois vidéos NFT de Kate Moss : Sleep with Kate, Walk with Kate et Drive with Kate.
© Mitnft / Foundation

Les NFT ne sont pas le domaine réservé des artistes : Kate Moss entre à son tour dans le marché très lucratif - pour l’heure - des non fungible tokens, ou jetons non fongibles, après avoir mis aux enchères, depuis la plateforme Foundation, trois courtes vidéos dans lesquelles l’ex-star des podiums se met en scène en train de conduire, marcher et dormir.

« Les NFT sont un nouveau moyen d’expression artistique auquel je peux participer directement et contrôler mon image », explique l’ex-mannequin dans un courriel transmis au magazine de mode Harper Baazar. « Cela vous donne la liberté artistique de vous lancer et de faire ce que vous voulez », ajoute-t-elle.

Un NFT fait référence à un fichier numérique - texte, image, son - auquel est associé un certificat d’authenticité théoriquement inviolable grâce à la technologie dite de la blockchain, en l’espèce celle de l’Ethereum, dans laquelle il est répertorié. Il permet à son auteur d’encoder lui-même les caractéristiques uniques de sa création (notamment les conditions de revente), de sorte à empêcher toute duplication et ainsi d’en conserver un contrôle total.

Intitulées Drive with Kate, Walk with Kate et Sleep with Kate, les trois vidéos étaient vendues de manière séparée. Si tout le monde peut les visionner librement sur internet, seul l’adjudicataire recevra la vidéo en haute définition et une certification audio spéciale enregistrée par Kate Moss elle-même. Cette dernière a également promis de faire un clin d’œil à chaque acheteur sur le compte Instagram de son agence de mannequins, Kate Moss Agency

Réalisée en collaboration avec le collectif d’artistes anonymes MITNFT, la vente aux enchères était ouverte depuis le 13 avril pour une durée de vingt-quatre heures. Si Drive with Kate et Walk with Kate ont été adjugées sans que l’on ne connaisse ni l’identité des acheteurs ni le prix d’adjudication, Sleep with Kate, certainement la vidéo la plus convoitée des trois, a trouvé preneur pour la somme de 12 648 dollars (10 556 euros). On est loin des records (fabriqués ?) de Beeple.

Pour faire bonne figure, une partie (non communiquée) des recettes de la vente aux enchères sera reversée à l’ONG Gurls Talk, laquelle se consacre à la promotion de la santé mentale et du bien-être des adolescentes et des jeunes femmes à travers le monde.

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque