Art contemporain - Cuba - Police

Cuba : l'artiste dissident hospitalisé apparaît en bonne santé dans une vidéo

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 5 mai 2021 - 304 mots

LA HAVANE / CUBA

L'artiste dissident cubain Luis Manuel Otero Alcantara, hospitalisé depuis dimanche à La Havane après une grève de la faim et dont ses soutiens se disaient sans nouvelle, est apparu mardi apparemment en bonne santé dans une vidéo diffusée par un médecin.

Luis Manuel Otero Alcantara lors de son hospitalisation, le 2 mai 2021 à La Havane. © Cuban TV / AFP
Luis Manuel Otero Alcantara lors de son hospitalisation, le 2 mai 2021 à La Havane.
© Cuban TV / AFP

« Les médecins ont été extrêmement professionnels et attentifs et super-connectés sur le plan humain », a déclaré Luis Manuel Otero Alcantara, assis en pyjama sur un lit d'hôpital.

L'artiste de 33 ans, dirigeant du collectif contestataire Mouvement San Isidro (MSI) que les autorités accusent d'être financé par les Etats-Unis, a été hospitalisé au 8e jour de sa grève de la faim pour dénoncer la saisie de plusieurs de ses œuvres par les autorités.

La vidéo a été diffusée sur le compte Facebook de Ifran Martinez Galvez, qui se présente comme le médecin responsable de l'équipe de soins à l'hôpital Calixto Garcia.

« Depuis son transfert à l'hôpital, j'ai reçu de nombreux messages m'accusant d'être un oppresseur, un policier (...) ce qui est faux. C'est pourquoi aujourd'hui j'ai demandé à mon patient de filmer ensemble cette vidéo, avec l'aide de notre infirmière Dorita, pour montrer la réalité », indique un texte qui accompagne la vidéo où les deux hommes paraissent détendus et souriants.

Des membres du collectif d'artistes et d'étudiants MSI, ainsi que des organisations internationales de défense des droits de l'homme, avaient exprimé leur inquiétude quant à l'état de santé de M. Otero Alcantara, dont ils disaient être sans nouvelles depuis son admission à l'hôpital.

L'ambassade américaine avait exhorté « les autorités à protéger sa santé », provoquant l'ire du président cubain Miguel Diaz-Canel qualifiant lundi de « honteuses » les inquiétudes du gouvernement américain alors que Washington « condamne plus de 11 millions de Cubains à la faim et aux pénuries » en maintenant depuis 1962 son blocus contre l'île.

Cet article a été publié par l'AFP le 5 mai 2021.

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque