Italie

Brigade pionnière

Les carabiniers italiens ont créé une unité spécialisée dès 1969

Le Journal des Arts

Le 1 février 1995 - 250 mots

En raison de l’exceptionnelle richesse de son patrimoine, l’Italie est la première cible des trafiquants d’art dans le monde. Elle s’est dotée d’une brigade, le Comando Carabinieri per la tutela del patrimonio artistico, agissant sur tout le territoire national (voir JdA n°2, avril).

Sous la houlette du Colonel Roberto Conforti, la brigade italienne a une compétence élargie, comparée à son homologue française. Comme l’OCRVOOA, elle conduit la répression du vol et du recel d’œuvres et d’objets d’art, et fait de la prévention en effectuant des contrôles, aux Puces par exemple, mais elle lutte aussi contre le vandalisme sur les sites et les monuments historiques, contre les fouilles clandestines, les exportations illégales et les contrefaçons.

Les quelque soixante-dix carabiniers du Comando Carabinieri per la tutela del patrimonio artistico ont la qualité d’"enquêteurs-experts", car ils reçoivent une formation artistique assurée par le ministère des Biens culturels. On leur apprend à déceler l’utilisation des techniques de maquillage ou de modification des objets volés.

Certains sont spécialisés dans des époques ou des matières particulières, telles que le mobilier ou la peinture. Ils ont à leur disposition un système d’archivage informatique, recueillant sur dis­ques optiques les descriptifs et les photographies des objets disparus. En vingt ans, les carabiniers y ont recensé 300 000 biens culturels manquants. À cela, s’ajoute le butin des fouilles clandestines pratiquées par les tombaroli (pilleurs de tombes), qui concernent des vestiges non inventoriés. Un rapport de la Cour des comptes italienne constatait en 1993 que "chaque année disparaît l’équivalent d’un musée".

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°11 du 1 février 1995, avec le titre suivant : Brigade pionnière

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque