Mercredi 19 décembre 2018

Musée - Bilan

Baisse de la fréquentation des musées au Royaume-Uni sur les 12 derniers mois

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 17 octobre 2016 - 385 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [17.10.16] – La cinquantaine de musées soutenus par le ministère de la Culture britannique a perdu 3 millions de visiteurs au cours de ces 12 derniers, soit une baisse de fréquentation de 6 %. Les uns soulignent la menace terroriste, les autres la programmation et la météo.

Le ministère de la Culture du Royaume-Uni (Department for Culture, Media and Sport) a publié le 6 octobre ses derniers chiffres relatifs à la fréquentation d’environ 50 musées du pays. Alors que les musées ont accueilli 49,6 millions de visiteurs entre septembre 2014 et septembre 2015, ce chiffre a chuté à 46,3 millions visiteurs entre septembre 2015 et septembre 2016, soit une baisse de 6 % sur une année, et ce malgré un record du nombre de touristes.

A l’exception de certains musées, cette baisse concerne tous les musées, à Londres particulièrement. La National Gallery (-5,29 %), le British Museum (- 2,7 %) ou encore le V&A (- 10,9 %) subissent un revers de fréquentation, de même que la Royal Academy (RA) (- 2,61 %). La faible progression enregistrée par la Tate Modern ( 1,8 %), qui a bénéficié des visiteurs de l’extension Switch House, ne suffisent pas à maintenir une croissance sur l’ensemble des musées de la Tate : avec la baisse de 19 % de la fréquentation de la Tate Britain, la fermeture de la Tate St Yves en octobre 2015 pour rénovation et la baisse de 3,1 % de la Tate Liverpool, l’ensemble subit une chute de 14,3 % (de 7,3 millions de visiteurs en 2014/2015 à 7 millions en 2015/2016).

Sur les 6 derniers mois en revanche, certains musées régionaux ont attiré plus de visiteurs, comme à Liverpool, où se tient la Biennale d’art contemporain jusqu’au 16 octobre. Les musées nationaux de Liverpool voient ainsi leur fréquentation augmenter de 7,52 %.

Pour l’association Alva (Association of Leading Visitor Attractions), ces chiffres communiqués par le ministère de la Culture s’expliquent par la peur du terrorisme, rapporte l’Association des musées britanniques (MA). Mais les représentants des musées ne partagent pas cet avis et, à défaut de preuves concrètes, se montrent plus prudents sur les facteurs qui ont causé cette baisse de fréquentation. Selon eux, la météo clémente et les températures hautes ont pu dissuader les visiteurs ; de même que les changements de programmation.

Légende photo

Le British Museum à Londres © Photo Ham - 2013 - Licence CC BY-SA 2.5

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque