Mardi 11 décembre 2018

Délit

Audacieux vol d’un bronze de Moore

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 20 janvier 2006 - 393 mots

La sculpture monumentale subtilisée pèse 2 tonnes et mesure 3,40 m de long.

LONDRES - Une sculpture monumentale de Henry Moore, Reclining Figure (1969-1970), a été volée le 15 décembre à Perry Green, domaine du Hertfordshire, en Grande-Bretagne, où Moore a vécu et travaillé jusqu’à sa mort en 1986. Les dimensions de ce bronze de 3,4 m de long et pesant deux tonnes rendent ce méfait particulièrement étonnant. Revenant d’une exposition au Brésil, l’œuvre était temporairement entreposée dans la cour de la Fondation Henry Moore, située face au site de Perry Green.
Le vol a été enregistré grâce à une caméra de surveillance. Aidés d’une grue, trois hommes ont déposé la sculpture à l’arrière d’un camion à plateau Mercedes de couleur rouge. Trois jours après les faits, la police du Hertfordshire a retrouvé le véhicule et la grue, volés pour l’occasion, à Coopersale, dans l’Essex, mais n’a pas trouvé trace de la sculpture. Cet acte pourrait avoir été motivé par l’appât du gain, suite à l’adjudication d’un million de livres sterling (1,57 million d’euros) pour une Mère à l’enfant, petit bronze de 22 cm vendu à Londres, chez Bonhams, le 29 novembre (lire le JdA no 228, 6 janvier 2006, p. 22). L’inspecteur en chef Richard Harbon, de la police du Hertfordshire, n’écarte pas l’hypothèse d’un vol commandité par un collectionneur, et refuse de croire à un vol uniquement motivé par l’argent, ajoutant : « Ces personnes savaient exactement ce qu’elles faisaient, ce qu’elles voulaient. [C’est] un vol très, très audacieux. »

Une manipulation difficile
Il existe sept éditions en bronze de Reclining Figure ; trois sont dans des collections particulières, les trois autres appartiennent à des musées : Tel Aviv Museum of Art, Louisiana Museum au Danemark et Hakone Open Air Museum au Japon.
Si la valeur de la sculpture est d’environ 3 millions de livres (4,7 millions d’euros), les malfaiteurs pourront difficilement en obtenir une telle somme. La police a pris ses précautions en contactant des ferrailleurs, susceptibles d’en offrir quelques milliers de livres. À cause de la complexité de sa logistique, ce vol semble avoir été très bien organisé, puisque le poids et la taille de la sculpture rendent toute manipulation difficile. La police espère recueillir des témoignages pour l’aider dans ses démarches et offre une récompense « substantielle » en échange de renseignements (1).

(1) tél. 44 845 3300 222.

Légende photo

La sculpture d'Henry Moore Reclining Figure volée en décembre 2005 © Photo Henry Moore Foundation / PA

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°229 du 20 janvier 2006, avec le titre suivant : Audacieux vol d’un bronze de Moore

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque