Jeudi 12 décembre 2019

Rétrospective

14 septembre 2018, premier tirage spécial du Loto du patrimoine

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 29 décembre 2018 - 206 mots

PARIS

Feuilleton médiatique de l’année 2018 et sans doute de 2019, le loto du patrimoine a réussi à faire largement parler du patrimoine

Ticket du jeu « Mission patrimoine »
Ticket du jeu « Mission patrimoine »
© Ludosane, 4 septembre 2018

Souhaité par de nombreux élus, à commencer par François de Mazières, le maire de Versailles, et repris à son compte par l’animateur de télévision Stéphane Bern à qui le président a confié une mission sur le patrimoine en péril, le Loto du patrimoine a organisé son premier tirage la veille des 35es Journées du patrimoine. Quelques jours auparavant, la Française des jeux (FdJ) avait mis en vente pour une durée de six mois des tickets à gratter « Mission patrimoine » (15 € le ticket). Selon la FdJ, plus de 3 millions de parieurs ont joué à l’un des deux jeux ; le montant global des gains reversés à la mission devrait approcher 20 millions d’euros. Ces sommes serviront à réhabiliter 270 monuments choisis par l’animateur parmi 2 000 dossiers, dont 18 sites emblématiques (un par région) : du château de Bussy-Rabutin (Côte-d’Or) à la rotonde ferroviaire de Montabon (Sarthe). Le gouvernement a profité de ce contexte pour annoncer le déblocage de 21 millions d’euros qui avaient été « gelés ». L’opération, portée par l’animateur dont les petites phrases ont fait les délices des médias et qui l’ont ainsi fortement relayée, a d’ores et déjà été reconduite pour 2019.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque